fbpx

Escrime : Assitan Drabo, 13 ans et déjà championne !

Assitant Abdoulaye Drabo rêve d'être une grande escrimeuse.

Habituée des podiums ces dernières années au Mali, la jeune escrimeuse Assitan Abdoulaye Drabo s’illustre déjà comme une valeur  sûre de cette discipline.  A 13 ans, elle rêve de conquérir l’Afrique et le monde.

Assitan Abdoulaye Drabo impressionne par sa précocité. Agé seulement de 13 ans, elle est déjà championne nationale du fleuret (2019). Ballé est aussi médaillée de bronze à l’Open de sabre, le 28 septembre 2020.  Et le 10 octobre dernier,  la jeune escrimeuse décroche la médaille d'argent (épée) à la Coupe Sotelma/Malitel.

Une curiosité devenue une passion

Et pourtant cette lycéenne ne commence la pratique de ce sport qu’en 2016. «L’escrime était comme un nouveau jeu pour moi. J’étais donc curieuse de l’essayer. Et quand j'ai commencé, j'ai pris beaucoup de plaisir. Ma curiosité est devenue aujourd’hui une passion.  C’est un sport qui me fait découvrir un autre monde» explique la jeune championne.

Assitan veut désormais marcher sur les traces de Laura Flessel, quintuple médaillée olympique et ancienne ministre des Sports en France. Sa principale source de motivation? «La rivalité, le combat et la sensation de puissance» dans les arènes de l’escrime. L’escrimeuse malienne reste également fascinée par le côté artistique de ce sport.  «Chaque assaut ressemble à une chorégraphie et raconte une histoire» décrit d'ailleurs une spécialiste de ce sport.

«Conquérir l'Afrique»

A seulement 13 ans, Assitan se fait respecter par son talent et sa grande détermination à chacun de ses combats. Si jusque-là sa plus grande performance reste le titre de championne nationale au fleuret (senior) en 2019, elle ne manque pas d’ambition. «Je souhaite d’abord m’imposer au Mali et conquérir ensuite l’Afrique. Je rêve d’écrire l’une des plus belles pages de l’escrime malien», avoue-t-elle.

Cependant, pas question pour elle de délaisser les études que certains considèrent encore comme un frein, même au 21e siècle. «Je n’ai aucun problème à concilier le sport et les études. C’est une question d’organisation et surtout de courage», confie la jeune escrimeuse, talentueuse championne et brillante élève. Et elle peut compter encore sur le soutien inconditionnel de ses parents, Abdoulaye Drabo et Fatou Kouyaté, ses premiers supporters et ses conseillers.

Destin de championne

Au niveau de son club et à la Fédération, tout le monde prédit justement à Assitan Abdoulaye Drabo une belle carrière. En tout cas, d’après ses encadreurs, elle en a les prédispositions. Elle dispose, en effet, d'un bons sens de l’observation, d'un esprit d’analyse et d’anticipation et d'un bon mental. «Assitan a l’étoffe d’une grande future grande escrimeuse», pense un confrère malien spécialiste de l’escrime.

Moussa Bolly

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

> Plus

SNA LE LIVESCORE

ADR Jicaral
0 - 0
39 
Limon
Deportes Tolima
0 - 0
65 
Atl. Nacional
Jocoro
0 - 0
38 
Aguila
Eibar
1 - 1
52 
Atl. Madrid
Vitoria Guimaraes
3 - 1
66 
Nacional
> Plus

MERCATO

> Plus
SPORTNEWSAFRICA, la
référence du sport en
Afrique
A propos
Contact
Mentions légales
Protections des données
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPéTITIONS
LES Sélections NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram