fbpx
French VERSION

Esther Oyema réagit à sa suspension: «  Je suis dévastée et brisée »

La championne paralympique nigériane d’haltérophilie, Esther Oyema, a déclaré qu'elle se sent  "blessée et brisée".

"C'est comme si j'étais dans un rêve - je suis dévastée et brisée. Je me sens très triste. J'ai toujours travaillé avec passion. Je suis blessée", a déclaré Oyema à BBC Sport Africa.

Elle réagissait à sa suspension de quatre ans pour violation des règles antidopage.

Oyema, 38 ans, a été suspendu la semaine dernière par le Comité international paralympique (CIP).

Une décision prise après un test positif au norandrostérone-19.

La substance a été trouvée dans un échantillon d'urine fourni le 28 janvier 2019 après qu'Oyema a participé à la compétition internationale de para-lifting de Lagos  au Nigeria.

La norandrostérone19- est inscrite sur la liste des substances interdite par l'Agence mondiale antidopage (Wada) sous la classe S1.1B des stéroïdes anabolisants endogènes (SAA).

La déclaration du CIP confirmant la conclusion a statué qu'Oyema sera inéligible à la compétition pendant quatre ans, du 3 mai 2019 au 2 mai 2023.

Elle a également été privée de la médaille d'or qu'elle avait remportée lors de la compétition féminine des moins de 55 kg à Lagos, ainsi que de tous les points et prix.

Elle ne pourra pas participer aux Jeux paralympiques de Tokyo l'année prochaine.

Aristide NGUEMA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram