fbpx
French VERSION

Eto’o Fils: “Comment j’ai convaincu mes parents de me laisser jouer au foot”

Avant de devenir une star planétaire et une légende du foot mondial, Samuel Eto’o a dû, déjà dans son enfance, transcender les réticences familiales sûr de sa passion.

Faire carrière dans le foot tient parfois à peu de choses et cela, la légende camerounaise, Samuel Eto’o, est bien placée pour le savoir. Des rues sablonneuses de Douala aux écrins affriolants du foot mondial, l’enfant de Newbell a dû vaincre bien des réticences pour aller au bout de ses rêves.

Pour le petit Samuel, le plus dur a été de convaincre d’abord son père de le laisser assouvir cette passion juvénile. «Je vivais et respirais le football, raconte-t-il, mais mes parents étaient très durs avec moi. Ils n'acceptaient pas le fait que je joue au ballon parce que pour eux, le football était quelque chose que les enfants faisaient s'ils n'allaient pas à l'école. J'allais évidemment à l'école et je n'étais pas un mauvais élève, mais j'avais une passion, le football».

OFC Légendes: Samuel Eto'o, le parcours hors norme d'un Roi d'Afrique

Vers 13 ans, l’ancien attaquant du Real Madrid et du FC Barcelone tape dans le ballon en secret, loin de s’imaginer le destin étoilé qui l’attend. "Je me souviens très bien d'un jour où j'ai joué au foot dans mon quartier et où j'ai dû me cacher pour y aller. Ce que j'ignorais, c'est que mon père était avec des amis au bar, devant le terrain, se remémore Eto’o. Tout ce que j'ai fait ce jour-là m'a permis de jouer librement au football. Parce que mes parents ne savaient pas [jusqu'à ce moment] que j’avais un talent naturel pour le jeu. J'étais le héros de mon quartier après ce match. Ce jour-là, quand je suis rentré à la maison, mon père est arrivé un peu plus tard et m'a dit : "Tu es si bon, j'ai vu ton match aujourd'hui. Je vais parler à ta mère pour que tu puisses continuer à jouer. C'est comme ça qu'il m'a donné une "passe" pour continuer à jouer”.

Ayant reçu la bénédiction parentale, plus rien n’arrête la star en herbe. Son histoire semble avoir été mille fois racontée par de nombreux footballeurs africains, mais celle du Camerounais est singulière du fait de sa trajectoire faite de talent précoce et d’abnégation euphorisante. Du sable, le petit Samuel, dont la réputation a déjà fait le tour du pays, passe à l’Académie Kadji Sports de Douala. "A partir de ce moment, dit-il, il n'y a plus eu de retour en arrière. J'avais la bénédiction de mon père et personne ne pouvait m'empêcher d'aller sur un terrain de football. Jour et nuit. Il a fallu un ou deux ans avant que je ne parte pour l'Europe, et ma vie a changé à jamais".

Les 20 meilleures images de Samuel Eto'o Fils | Eto'o, Footballeur ...

En 1996, il débarque au Real Madrid escorté de sa soif de vaincre et de son envie de réunir l’Europe entière autour de son talent. Il déchante très vite. Le club madrilène est encore trop grand pour lui. Il est prêté en 2000 au Real Mallorca où il apprend les rudiments du football de haut de niveau et il prend le temps de s’acclimater au jeu espagnol. Quatre ans plus tard, il explose enfin! Le  FC Barcelone s'empresse de le recruter. On connaît la suite: Eto'o joue ensuite à l'Inter Milan et à Chelsea entre autres clubs, avant de prendre sa retraite, à 38 ans, alors qu'il jouait au Qatar, en 2019.

Le quadruple Ballon d’or africain, vainqueur de la Ligue des Champions avec Barcelone (2006 et 2009) et avec l’Inter Milan (2010) a réalisé tous ses rêves. Ce qui lui permet aujourd’hui de beaucoup relativiser. "Pendant la pandémie, j'ai pensé aux merveilleux souvenirs que le football m'a apportés pendant mon enfance", a déclaré l'ancien attaquant des Lions Indomptables sur Fifa.com.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram