fbpx
French VERSION
,

Fatma Samoura : «L’exemple du Maroc doit inciter les autres fédérations africaines»

En visite au Maroc, la secrétaire générale de la Fédération internationale de football (FIFA), Fatma Samoura, a mis en avant l’important investissement du Royaume pour le développement du football. Particulièrement conquise par le travail de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), elle appelle les autres pays africains à suivre l’exemple marocain.

De notre correspondant au Maroc,

 

Fatouma Samoura en compagnie du président de la fédération marocaine, Faouzi Lekjaâ, au complexe Mohammed VI de football.
Fatouma Samoura en compagnie du président de la fédération marocaine, Faouzi Lekjaâ, au complexe Mohammed VI de football.

«Nous sommes venus montrer à l’administration de la FIFA qu’en Afrique, il y a des pays qui se sont beaucoup investis pour le développement du football, à tous les niveaux, et que l’exemple du Maroc doit inciter les autres fédérations africaines à faire de même.» Cette déclaration de Fatma Samoura résume son impression durant son séjour au Maroc. La secrétaire générale de la FIFA effectue, en effet, une visite de travail dans le Royaume. Une occasion pour s’enquérir du programme de développement et de modernisation de la gouvernance des clubs marocains.

La FIFA et la FRMF vont discuter du développement du football africain.

Ce mardi 29 juin, la FIFA et la Fédération royale marocaine de football (FRMF) vont échanger notamment sur le fonds «FIFA Forward». Samoura a largement salué les avancées réalisées pour doter le Maroc d’infrastructures de qualité. «C’est un plaisir de voir que le chantier que nous avons visité, ici même il y a un an, ne s’est pas arrêté et qu’il y a un projet d’extension du Complexe Mohammed VI de football, pour ramener tous les acteurs du ballon rond sous le même toit, avec l’ouverture d’un musée de football, un atout formidable pour le Maroc», s’est-elle enflammée.

Elle a renchéri : «Quand on est dans ce centre, on a l’impression de ne pas être en Afrique. Mais ce bijou se trouve bel et bien au Maroc avec une empreinte africaine et une disponibilité totale de la FRMF vis-à-vis de la CAF et de la FIFA, qui auront un bureau conjoint au niveau de ce complexe.»

«L’Afrique a besoin d’une attention particulière»

Ces dernières années, le Maroc a mis les bouchées doubles pour moderniser ses structures de football et améliorer l'organisation des clubs. Différentes ligues ont en ce sens vu le jour (football professionnel, football amateur, foot féminin,  football diversifié), outre la restructuration des ligues régionales. Le Royaume veut aller plus loin en lançant son championnat de beach soccer après avoir développé le futsal. Un objectif réaffirmé, ce lundi 28 juin, par le président de la FRMF, Faouzi Lekjaâ.

La SG de la FIFA rencontre la sélection féminine marocaine U20.

Pour le patron du football marocain, «l’Afrique a besoin d’une attention particulière en matière de développement du football sur tous les niveaux». «On s’intéresse davantage aux matches, aux résultats et aux joueurs, mais on oublie les volets structurels du développement du football, à savoir l’infrastructure», a-t-il martelé.

La délégation de la FIFA se rendra les jeudi 1er et vendredi 2 juillet dans les villes de Saïdia et Berkane, au Nord, pour visiter les installations de football. Au programme aussi, une rencontre pour la présentation du plan de développement de l’infrastructure footballistique au Maroc.

Mohamed HADJI

 

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram