fbpx
French VERSION
,

FIFA : cette grosse menace qui pèse sur le Zamalek

Zamalek vs Benjamin Acheampong, acte 2. La FIFA va rendre son verdict ce jeudi ou vendredi sur le litige qui oppose le club égyptien à l’attaquant ghanéen. Une histoire de rupture de contrat et de gros sous. Le géant du Caire refuse en effet de payer 1,1 millions de dollars (539 734 307 FCFA) à son ex-joueur.

Benjamin Acheampong avec le maillot du Zamalek SC.
Benjamin Acheampong avec le maillot du Zamalek SC.

Une histoire sans fin. Voilà à quoi ressemble le conflit entre le Zamalek SC et Benjamin Acheampong. Le club égyptien refuse toujours d’honorer l’amende d’1,1 millions de dollars (539 734 307 FCFA) à l’international ghanéen pour rupture abusive de contrat. L’affaire, tranchée une première fois par le Tribunal arbitral du Sport (TAS), a donc atterri sur la table de la Commission discipline de la FIFA. Cette dernière doit en principe rendre son verdict ce jeudi ou vendredi.

Une décision attendue avec beaucoup d’espoir par l’ancien joueur du Petro Luanda. L’affaire remonte à 2018 lorsque Benjamin Acheampong a décidé de mettre un terme à son contrat. Une décision qui fait suite à sa mise à l’écart par le Zamalek après son retour de prêt Petrojet, club de seconde division égyptienne. L’évolution du conflit avait de fait poussé le joueur de 30 ans à saisir le TAS pour réclamer des indemnités que refusait de lui payer le vice-champion d’Afrique.

Le Zamalek risque gros

Pourtant, l’institution avait estimé que l’ancien attaquant d’Ashanti Kotoko avait « un motif valable » pour rompre unilatéralement son bail avec le géant cairote. Ce que refuse cependant la direction du Zamalek SC. Or, le joueur estime avoir été dupé par la formation de la capitale égyptienne. Il l’aurait notamment contraint à signer des papiers, jugés « immoraux » par le TAS. Des documents dans lesquels Acheampong aurait décidé de renoncer à ses sous. Un accord jugé non valable par le TAS, il y a deux mois.

Le Zamalek risque gros si la procédure disciplinaire ouverte par la Fifa aboutit à une nouvelle condamnation. Le club du Caire pourrait notamment se voir imposer  une interdiction de transfert. La sanction pourrait encore être plus sévère avec une déduction de points ou une relégation. Pas la joie pour le géant égyptien. le Zamalek retient son souffle.

Wahany Johnson SAMBOU

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram