Frank Vogel, vrai stratège en défense

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus BasketballBasketballChampionnats de BasketNBA

Frank Vogel, vrai stratège en défense

Double champion d’Afrique 2009 et 2015 en tant que coach des Lionnes du basket, Moustapha Gaye, dissèque les finales NBA entre Miami et Lakers. L’homme aux quatre finales d’Afrobasket (2 victoires et autant perdues), pense que la défense des Angelinos a fait la différence. Le Directeur technique national et coach des Lionnes du Sénégal, tranche le débat sur la défense de zone, le «small ball» et le «tall ball» qui sont à la mode dans la Ligue nord-américaine.

Moustapha Gaye, les finales NBA se sont achevées avec la victoire des Los Angeles Lakers sur le Heat de Miami. Que pensez-vous de la prestation des parler deux équipes ?

Les deux équipes Miami et Lakers ont joué de belles finales avec une opposition de style. Chaque équipe a joué en fonction de son potentiel. Miami a développé un jeu fait de fixation avec Jimmy Butler, Bam Adebayo ou Andre Iguodala et autour d’eux beaucoup de shooters. Je pense que Miami, c’était un collectif beaucoup plus en mouvement avec une défense très compacte autour de LeBron et d’Anthony Davis en fonction de leurs positions sur le terrain.

Les Lakers ont joué avec un jeu beaucoup plus prévisible avec LeBron James en maestro, en pénétration, en shoot de temps en temps, mais plus dans l’organisation et la préparation. Davis a été bien au scoring dans et en dehors de la raquette. Autour d’eux, l’équipe a joué avec beaucoup de pression car l’adresse n’a pas été stable durant ces play-offs. Mais ils ont pu compter sur le métier et l’expérience de LeBron James et de Rajon Rondo ou encore de Kentavious Caldwell-Pope. En plus, Frank Vogel (le coach des Lakers) est un vrai stratège en défense. Les Lakers ont été défensivement bons. LeBron se met à défendre et les autres suivent. En attaque, ils parvenaient toujours à scorer et c’est la défense qui a fait la différence cette saison.

Malgré la défense des Lakers, les choses ont tardé à se dessiner ?

Ça a tardé à se dessiner parce que les Lakers ont joué parfois avec beaucoup de suffisance. Ils n’ont pas su défendre avec un maximum d’agressivité sur les tireurs de Miami. Mais quand le Heat est revenu à (3-2), ils ont compris qu’il fallait être impitoyable en défense sur les extérieurs adverses. Ils ont diminué la taille en sortant les pivots pour être plus mobiles.

Cette saison, on a vu que les coaches NBA utiliser beaucoup la défense de zone. Pourquoi cette tendance?

Je pense qu’il y a eu de la zone, mais ce n’est pas cette saison seulement. Il y a deux équipes en NBA qui font beaucoup de zone, c’est Miami avec Erik Spoelstra et Nick Nurse, le coach de Toronto. Ce dernier a gagné la NBA la saison dernière (ndlr : 2019-2020) avec une défense de zone. C’est dans la philosophie de ces deux entraîneurs de mettre systématiquement des zones. Mais, il faut noter que la défense de zone n’a pas payé cette année.

Entre le «small ball» et le «tall ball», quel système préférez-vous dans le basket actuel ?

Nous avons beaucoup parlé de «small ball» avec Houston et de «tall ball», mais je pense qu’il faut trouver un équilibre. En basket, nous avons besoin de beaucoup de petites tailles qui sont adroits et mobiles. Autant nous avons besoin de «big men» pour prendre les rebonds, gêner les tirs et faire le ménage dans la raquette. A mon avis, aucune méthode n’est mieux que l’autre. Il faudra un équilibre entre les deux.

Victor BAGAYOKO

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com