fbpx
French VERSION

Mondial de futsal-Hicham Dguig : «Le Maroc ne sera pas une proie»

La belle histoire continue pour les Lions de l’Atlas du futsal. Après avoir battu le Venezuela en huitièmes de finale de la Coupe du monde de futsal, en Lituanie, Hicham Dguig et ses hommes comptent bien rééditer l’exploit face à leurs prochains adversaires en quarts.

Hicham Dguig, sélectionneur de l'équipe  marocaine Futsal
Hicham Dguig, sélectionneur de l'équipe nationale marocaine de futsal

Si la qualification du Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de futsal fait le bonheur et la fierté de tout un peuple, elle réchauffe particulièrement le cœur d’un homme : Hicham Dguig. En arrivant au bout du Venezuela en 8es de finale, le sélectionneur des Lions de l’Atlas a réussi, avec l’aide de ses protégés, à s’inviter, à la surprise générale, dans le club très fermé des 8 grandes nations dans la discipline.

Un exploit historique qu’Hicham Dguig attribue à la belle performance de ses joueurs qui, selon lui, donnent tout sur le terrain pour leur pays.  Il s’est aussi félicité des conditions de préparation de son équipe avant le début du tournoi, avec notamment un stage de deux mois. Ce qui, d’après le technicien marocain, a permis de fédérer davantage son groupe.

Des ambitions revues à la hausse

Il a ainsi rendu hommage au travail qui a été entamé avec la Fédération royale marocaine de football (FRMF) depuis 2020 et qui porte ses fruits aujourd'hui. Il dit : «Depuis notre sacre africain à Laâyoune, le président de la fédération a accompagné de près la sélection, lui facilitant les stages de préparation et l’organisation des matches amicaux. La fédération a mis également à notre disposition une direction technique qui a formé des cadres et des prospecteurs. Cela nous a permis de trouver les meilleurs talents pour être compétitifs à l’international.»

Il ajoute : «Cette génération de joueurs travaille depuis 2015. Certes, nous avons remporté deux Coupes d’Afrique, mais nous avons décidé de revoir nos ambitions à la hausse et viser le Mondial.»

Un Mondial pour le moment bien réussi avec une première qualification historique en quarts de finale. Toutefois, Dguig et ses hommes ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Dans leur ligne de mire, les demi-finales. «Après notre qualification en quarts de finale, les joueurs ont exprimé leur joie tout en gardant à l’esprit que la compétition ne s’arrête pas à ce stade et qu’ils donneront tout pour aller plus loin», a-t-il déclaré dans des propos rapportés par le site le360sport.

Il poursuit : «Peu importe qu’on affronte le Japon ou le Brésil, nous allons tout donner sur le terrain. Nous avons des joueurs qui évoluent dans les grands championnats européens, et nous devons montrer pourquoi nous figurons parmi les huit grandes nations du Futsal au monde. Nous ne serons pas une proie.»

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram