fbpx
French VERSION
,

Ghana : Thomas Partey retourne en stage, le feu éteint

Thomas Partey est dans le groupe des Black stars du Ghana pour le match amical contre la Côte d'Ivoire, prévu samedi 12 juin. Il met ainsi fin à une polémique qui a tenu en haleine le pays pendant une semaine. 

Thomas Partey est retourné en stage avec le Ghana pour la préparation du match contre la Côte d'Ivoire du 12 juin

Épilogue de l'affaire Thomas Partey. Le milieu de terrain d’Arsenal a rejoint, ce mercredi 9 juin, le stage des Black stars à Cape Coast (165 km d’Accra) où le Ghana affrontera la Côte d’Ivoire en amical, samedi 12 juin. Il retrouve la sélection en même temps que le défenseur de Brentford Tariqe Fosu.

Les deux joueurs n’étaient pas du stage de Rabat qui s’est conclu, le 8 juin, par un match amical perdu (0-1) face au Maroc. Selon la presse ghanéenne, Partey et Fosu étaient écartés par le sélectionneur national, Charles Kwablan Akonnor, pour faute grave. Leur tort : ils auraient tardivement rejoint le camp d’entraînement à Cape Coast d’où les Ghanéens avaient pris le départ sans eux pour le Maroc.

Partey était certes arrivé à Cape Coast deux jours avant le voyage pour Rabat. Ayant constaté qu’il était resté à Accra alors que ses coéquipiers étaient dans la capitale chérifienne, certains médias en ont déduit que l’ancien joueur de l’Atlético Madrid était exclu par le sélectionneur ghanéen.

La boîte de nuit, la fête avec les filles...

Mais quand la rumeur s’est répandue et que le Gunner est livré à la vindicte populaire, la Fédération ghanéenne de football (GFA) avait vite sorti un communiqué pour démentir cette information.

L’instance avait assuré que Partey était excusé par le sélectionneur puisqu’il devait régler des problèmes familiaux. Et qu’il participera à la rencontre contre la Côte d’Ivoire.

Malgré cette mise au point, la polémique s’est encore enflée quand Partey a été aperçu dans une boite de nuit de la capitale ghanéenne en train de faire la fête, en compagnie de filles. La presse locale se déchaîne sur l’ancien Colchonero, qui s’est également fait lyncher sur les réseaux sociaux.

Partey vient de rejoindre la sélection. Il lui reste maintenant à faire un gros match contre les Éléphants afin d’éteindre définitivement la polémique.

Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram