Golf: Sofia Essakali, pépite de la balle blanche

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneDivasFéminine ZoneFlash InfosGolfSport News AfricaUNE

Golf: Sofia Essakali, pépite de la balle blanche

Elle a tout juste 11 ans! Et pourtant, Sofia Chérif Essakali se fait tout doucement un nom dans le golf au Maroc et ailleurs. Elle vient de finir première au «PGA Golf Club Invitational 2020» aux Etats-Unis, dans sa catégorie.

La petite Sofia est née à Agadir, l’une des destinations golfiques les plus prisées du Royaume chérifien. Cette jeune golfeuse vient de décrocher la première place au «PGA Golf Club Invitational 2020», la catégorie des joueuses âgées de 11 ans. La compétition était organisée par l’US Kids Golf Foundation aux Etats-Unis.

Avec un score de 145 (+1), Sofia Essakali a pris la tête du classement devant la Bolivienne Nicole Sardinha et l’Américaine Callie Nelson. Elle fait d’ailleurs partie de l’équipe «Pôle Elite» de la Fédération royale marocaine de Golf (FRMF). Sa victoire a été saluée par l’instance et les férus de golf. A son âge, la jeune golfeuse marocaine se fraie doucement mais sûrement un chemin. Parmi ses autres prouesses, un titre de championne du monde au World Championship 2020, sur le parcours de Pinehurst, en Caroline du Nord (30 juillet au 1er août).

Formée à Agadir

Si elle commence à se distinguer au niveau international, il faut rappeler que Sofia Chérif Essakali a toutefois fait ses armes dans son pays. Formée au Golf Training Center d’Agadir (AGTC), académie fondée par Jean-Marie Kazmierczak Sr, Sofia a été érigée en exemple dans cette ville baptisée «la perle du Sud». En septembre 2018, la pépite de la balle blanche avait d’ailleurs survolé le championnat du Maroc en Match Play chez les juniors filles.

Sofia représente donc l’espoir de ce sport dans le Royaume. De nombreux professionnels du golf saluent son évolution et sa réussite. La jeune golfeuse se distingue notamment pour son putting.

Une future grande championne ?

Son ancien coach, interrogé par SportNewsAfrica, réagit à cette victoire. «Je suis content mais pas surpris…», dit Jean-Marie Kazmierczak Jr. Il ajoute: «Elle adore la compétition, elle aime s’entraîner et c’est déjà une battante…».

Un autre pro, qui l’a côtoyée, s’exclame: «Vous tenez une future grande championne. J’ai joué avec elle. Une telle maturité golfique et intellectuelle à son âge, hors norme !».

Après Maha Haddioui, elle aussi originaire d’Agadir, c’est au tour de Sofia de faire donc briller la petite balle blanche marocaine. Mais la jeune championne a la vie devant elle, et donc tout le temps de se perfectionner. En tout cas, elle prouve bien, comme disait Corneille, que: «Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années»!

Momo HADJI

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com