GP Chantal Biya: les Camerounais à la traîne

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Autres SportsCyclisme

GP Chantal Biya: les Camerounais à la traîne

Après le Rwandais Moïse Mughischa, c’est le Burkinabé Paul Daumont qui remporte la deuxième étape de la course cycliste ce jeudi au Cameroun. 

Deuxième étape sans victoire pour le Cameroun au 20e Grand Prix Cycliste Chantal Biya. L’épreuve de ce jeudi, longue de 139,5 km a été remportée au sprint par Paul Daumont. Le coureur de l’équipe nationale du Burkina Faso a fait la différence dans les 5 derniers kilomètres et termine le parcours en 02h 21 minutes 29 secondes.

Aucun changement majeur au sommet du classement général. Le Rwandais Moïse Mughicha, vainqueur de la première étape conserve le maillot jaune. Il a une avance de 34 secondes sur le premier Camerounais, Clovis Kamzong Abossolo. Meilleure performance camerounaise de la compétition l’an dernier, le Lion du vélo avait cependant les pédales lourdes, ce jeudi. Idem pour Cissé Issiaka. Deuxième au dernier Tour Cycliste international du Cameroun, l’Ivoirien a également 34 secondes de retard sur le maillot jaune.

Le bal des favoris

Mais tout est encore possible. Avec des super favoris à l’affût en première ligne, des coureurs camerounais affamés et un tracé d’enfer, la prochaine étape de la course promet des surprises et des duels de haute facture. Le mercure va encore monter. Mais il va se passer des choses entre Yaoundé et Ebolowa (167 km) ce vendredi! Car si le soleil torride de la région du Centre ne sert pas de facteur déclencheur des premières vraies batailles, le vent sec et les collines de la région du Sud eux, pourraient dessiner la version complète de l’assaut final.

Les sprinteurs les plus résistants doivent pouvoir se démarquer dans ce circuit fermé fait de faux plats montant et descendant, et des côtes. La course prendra certainement une autre allure à l’issue de cette expérience. Une aubaine pour les habitués du GP Chantal Biya, notamment les cadors des équipes du Cameroun, du Rwanda, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. Ils ont l’avantage de ne pas affronter Azzedine Lagab, le vainqueur de l’édition précédente. L’Algérien, qui avait conservé le maillot jaune de la première à la dernière étape, est forfait avec son équipe. 

Kigoum WANDJI

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com