fbpx
French VERSION

Gudaf Tsegay efface Dibaba sur 1500 m

Gudaf Tsegay bat le record du monde du 1500 m en salle, mardi, au Meeting Hauts-de-France Pas-de-Calais. En effet, sa superbe performance au demi-fond (3’53’’09) devient la nouvelle marque mondiale. L’Éthiopienne supplante de deux secondes sa compatriote Genzebe Dibaba, qui était au sommet depuis 2014 à Karlsruhe.

Gudaf Tsegay
Gudaf Tsegay

Gudaf Tsegay lance une course folle dès le début, menant le peloton sur 400 m (58’’97). Et, à trois tours de l’arrivée, la médaillée de bronze mondiale avait déjà quatre secondes d’avance sur la double championne d'Europe en salle, Laura Muir. Culminant à 2’05’’94 sur 800 m puis à 2’37’’36 sur 1000 m, l’Éthiopienne ne montre aucun signe de ralentissement. Elle franchit donc la ligne d'arrivée en 3’53’’09. Soit deux secondes de moins que le record du monde en salle établi par Genzebe Dibaba. Depuis 2014 à Karlsruhe, c’est, en effet, sa compatriote qui détenait le meilleur temps (3’55’’09).

«Je suis très heureuse d'établir un record du monde en salle, déclare Tsegay. Je me suis entraînée très fort et je m’étais fixé comme objectif de battre le record du monde en salle.» Muir termine deuxième dans un record britannique en salle de 3: 59,58 avec sa coéquipière Melissa Courtney-Bryant troisième en 4: 04,79.

Son homologue masculin, Getnet Wale, a frôlé l’exploit sur 3000 m. Mais le spécialiste éthiopien du steeple, vainqueur en 7’24’’98, signe la deuxième performance en salle la plus rapide de l'histoire. Wale, âgé seulement de 20 ans, n’est plus qu’à 8/100e du record du monde de longue date de Daniel Komen (7’24’’90).

Zango espérait mieux

Au triple saut, le Burkinabé Hugues Fabrice Zango bondit à 17,82 m et remporte l’épreuve. Le nouveau détenteur du record du monde en salle a, cependant, mis du temps à s'installer dans la compétition. Le médaillé de bronze du monde ne réussit son premier saut valide qu'au quatrième tour, en sautant 16,61 m. Le Français Melvin Raffin était loin derrière avec 16,94 m.

«Je voulais faire un nouveau record du monde ici mais malheureusement, ça n'a pas été le cas, indique Zango. J'ai pris certains risques dans ce concours mais j'ai mordu énormément de sauts (quatre). Il y a eu beaucoup d'erreurs au niveau de la course d'élan qui n'était pas très régulière. Mais je sais que j'ai le potentiel pour aller plus loin.» Pourquoi pas aller chercher Jonathan Edwards et ses 18,29 en extérieur ?

Amina SOGUI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram