Guinée – L1 : Reprise avec un coup de pouce financier

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneActus FootballArticlesFootball

Guinée – L1 : Reprise avec un coup de pouce financier

Arrêtée au mois de mars dernier en raison de la pandémie de coronavirus, la Ligue 1 guinéenne reprend ses droits ce mercredi dans les différents stades du pays. Au total, ils seront 14 clubs à s’affronter en aller-retour.

La Ligue de football guinéenne peut souffler un peu. En effet, lundi passé, l’instance qui gère le foot pro guinéen a réussi à signer un partenariat avec le groupe SONOCCO. Cet accord permet à la LGFP d’encaisser 3,5 milliards de francs guinéens par an (250 millions FCFA) durant les cinq prochaines années. Une aubaine pour l’instance qui n’a pas caché sa satisfaction après cette signature. «Nous sommes très heureux de ce partenariat et on dit merci au groupe SONOCCO. C’est une grande première pour nous, vous le savez, nous avons actuellement un grand championnat c’est donc une grande opportunité de s’offrir un grand sponsor. C’est un partenariat de cinq ans et le groupe va nous accompagner à hauteur de 3,5 milliards de nos francs par an. Ce qui fera 17,5 milliards pour les cinq années» explique le secrétaire général de la Ligue guinéenne de football professionnel, Mamady Diomandé.

80 millions francs guinéens à chaque club

Le groupe SONOCCO, qui fabrique essentiellement des produits alimentaires, s’est aussi réjoui de ce partenariat. Selon son directeur général adjoint, Abdoul Karim Diallo, cet accord est une manière d’accompagner la jeunesse guinéenne: «C’est une satisfaction pour nous d’accompagner la LGFP. Notre ambition est de soutenir la jeunesse guinéenne et c’est la meilleure façon de le faire. La LGFP est très professionnelle et elle fait du bon boulot. On espère qu’on aura de bons résultats sur le plan national et dans les compétitions africaines interclubs».

Bien que le championnat redémarre ce mercredi, les clubs ont eu toutes les peines du monde à se préparer. Financièrement, ils ont d’énormes difficultés. C’est en effet à cause de toutes ces raisons que la LGFP a donné une subvention de 80 millions de francs guinéens (5 millions FCFA) par club pour la phase aller. Ceci afin de permettre aux équipes de mieux aborder cette première partie. Pour ce nouvel exercice, seuls trois stades ont été retenus pour abriter les rencontres.

Mais, l’autre nouveauté cette saison, c’est le fait que tous les matchs auront lieu sur gazon : naturel ou synthétique. Aucun match ne se jouera sur terre battue. Le seul stade retenu à l’intérieur du pays, c’est celui de Kankan, une ville située à 638 km de la capitale. C’est l’unique enceinte avec du gazon synthétique à l’intérieur du pays.

En cette période exceptionnelle de crise sanitaire, des mesures exceptionnelles ont été prises par la LGFP. Avant le coup d’envoi du championnat, tous les clubs doivent effectuer le test Covid pour empêcher la propagation du virus. Des kits sanitaires seront installés à l’entrée des stades. Le port du masque et le lavage des mains seront obligatoires pour tous.

Déjà 3 reports

Pour cette nouvelle saison, tout semble bien en place … en attendant le coup d’envoi qui sera donné au stade de la mission de Kaloum où le Gbin Gbin So recevra le Santoba FC. Un choc pour cette première journée. Initialement prévu au stade de la mission, c’est finalement au 28 septembre que le Satellite FC croisera le fer avec le Wakrya AC de Boké, le jeudi 15 octobre.

Cependant, déjà 3 rencontres ont été reportées à l’occasion de cette journée inaugurale. Le Horoya, champion en titre et actuellement au Maroc pour le final 4 de la Coupe de la Confédération africaine de football, a vu son match être reporté à une date ultérieure. Le Hafia, triple champion d’Afrique, fera face aux Éléphants de Coleah le 19 octobre au grand stade du 28 septembre au lieu de ce 15 octobre.

A l’intérieur du pays, l’Ashanti Golden Boys de Siguiri accueillera l’Association sportive des Forces Armées de Guinée (ASFAG) au stade M’Balou Mady Diakité de Kankan le 16 octobre. Une première pour le club aurifère de Siguiri. Comme ces dernières années, le Horoya est archi-favori pour cette nouvelle édition. Les Matamois ont gagné 8 des 9 derniers championnats

Mama SWAREY

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com