fbpx
French VERSION

JO 2021-Un pays, une spécialité : les Angolaises, reines d’Afrique du handball

L' Angola affronte le Monténégro ce dimanche

Pour sa dixième participation aux Jeux olympiques, l’Angola espère remporter pour la première fois de son histoire une médaille olympique. S’il y a une discipline où le pays peut briller, c’est sans doute le handball féminin. Les Palancas Negras sont incontestablement les Reines d’Afrique. Elles comptent 14 titres continentaux.

Mais les Angolaises se sont toujours heurtées aux nations européennes. Et pour son premier match ce dimanche 25 juillet aux Jeux olympiques Tokyo 2020, l' Angola croise le Monténégro. Une grande nation de la discipline qui siège actuellement à la 10e place au classement mondial. Les championnes d’Afrique peuvent cependant rééditer l’exploit des JO Rio 2016. Elles avaient en effet battu les Monténégrines en match de poule.

La vétérane Natalia Bernardo, l' AS angolais

L’Angola dispose d’un effectif expérimenté à l’instar de Natalie Bernardo, porte-drapeau de la délégation angolaise. La demi-centre de Primero de Agosto, 34 ans, va disputer ses quatrièmes olympiades. A côté, il y a également Wuta Bombax (35 ans) qui va disputer ses troisièmes.

L’Angola a d'ailleurs connu une nette amélioration au cours des quatre derniers JO. Après avoir terminé douzième aux JO Pékin 2008, les Angolaises ont fini dixième aux JO de Londres (2012). Mais à Rio 2016, elles créent la sensation en battant la Roumanie. Les Angolaises avaient  terminé quatrième de leur poule avant d’être balayées en quart de finale par la Russie, future championne olympique. Les Palancas Negras avaient fini à la huitième place.

Mais leur plus grosse performance remonte aux JO d’Atlanta 1996 où elles avaient terminé septième en battant les Américaines en match de classement.

Peuvent-elles aller plus loin à Tokyo ?

Logées dans la poule A, les coéquipières de Natalia Bernardo peuvent espérer se qualifier pour le second tour. A part les Pays-Bas et le Norvège, les  Palancras Negras ont un gros coup à jouer face aux autres adversaires du groupe, notamment le pays hôte des Jeux, le Japon, et la Corée du Sud.

Même s’il organise la compétition, l’empire du Soleil levant n'est pas une grosse pointure du handball mondial. Les Angolaises (21e) devancent les Japonaises de trois rangs au Ranking (24e). Les Sud-Coréennes (19es) sont également un adversaire prenable pour l’Angola.

Amy WANE

 

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram