Harcèlement sexuel : le patron du karaté camerounais suspendu 8 ans

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus peopleBRÈVESKongossa

Harcèlement sexuel : le patron du karaté camerounais suspendu 8 ans

Le président de la Fédération Camerounaise de Karaté et Disciplines Affinitaires (Fecakada) est suspendu de toutes activités sportives pendant les huit prochaines années.

En effet, Me Emmanuel Wakam et quatre de ses collaborateurs sont reconnus coupables de «violation du Code éthique», par le Conseil d’administration du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (Cnosc). Ainsi, la sanction prend effet à partir de l’année 2021 et s’achève en 2028. Soit deux olympiades.

Toutefois, l’affaire pourrait se poursuivre au tribunal civil. Car, la suspension du désormais ex-patron du karaté camerounais et ses quatre collaborateurs a été prononcée sous réserve d’éventuelles poursuites judiciaires

Les infortunés sont soupçonnés de harcèlement sexuel, d’attouchements, de voyeurisme, chantage, agressions sexuelles, tentative de viol sur mineure et d’abus de pouvoir.

Les faits qui ont été révélés au public en juillet dernier se seraient déroulés entre 2011 et 2018 au sein de l’équipe nationale féminine de karaté du Cameroun. Et les victimes présumées étaient mineures, pour la plupart, au moment des faits.

.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com