fbpx
French VERSION

Hommage à Pape Diouf : Mandanda et Eyraud pour la diversité dans le foot

Dans une tribune publiée dans Le Monde samedi, Jacques Henri Eyraud et Steve Mandanda montent au créneau face au racisme avec un hommage à Pape Diouf. Alors  que le monde du football et du sport réagit à la mort de l’Américain George Floyd, Steve Mandanda et son président Jacques-Henri Eyraud lui rendent hommage hors des terrains.

Dans les colonnes du Monde, il évoque le racisme dans le football et le fait qu’il n’y ait pas assez d’Africains à des postes de dirigeant. Les deux hommes ont également rendu hommage à Pape Diouf. «Notre club est un symbole vivant de la diversité, du multiculturalisme, et, au fond, de l’antiracisme. (…) Si de nombreux Africains brillent dans les clubs d’Europe, il reste des combats à mener, sur le terrain mais aussi au sein des instances dirigeantes où la diversité n’est pas la règle », écrivent-ils.

Selon eux, Pape Diouf restera à jamais le premier président noir d’un club de Ligue 1, mais il se définissait lui-même comme une «anomalie».

« Le prochain combat est là : faire de la mixité et de la tolérance au plus haut niveau la norme pas l’exception. Encore moins une anomalie», soutiennent les deux hommes.

Le fabuleux destin de Pape Diouf salué par tous - Le Point

Plafond de verre

Eyrault et Mandanda regrettent le "plafond de verre" entre les Africains ou les personnes d'origine africaine et les fonctions de dirigeants de grands clubs européens, "des tables encore quasi exclusivement composées de mâles blancs dominants".

Les deux hommes soulignent l'importance des joueurs africains dans le football européen. Cette place aura été concrétisée, d'après eux, par la présence cette année de Sadio Mané et Mohamed Salah dans le top 5 du Ballon d'or. "Il était temps".

"Il suffit de regarder le palmarès de l’OM pour mesurer l’empreinte qu’ils y ont laissée : le club remporte la Ligue des champions en 1993 grâce à un but du Franco-Ivoirien Basile Boli sur un corner d’Abedi Pelé, originaire du Ghana" rappellent-ils.

Dans la même lancée, ils ajoutent: "Marseille est conduit en finale de la Coupe de l’UEFA, en 2004, par un certain Didier Drogba, et il est sacré champion de France en 2009-2010 avec pas moins de six joueurs africains dans ses rangs (Diawara, Niang, Taiwo, Mbia, Kaboré et Ayew)".

Aristide NGUEMA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram