fbpx
French VERSION

Ismaila Sarr, quand le Lion rugit

Ismaïla Sarr

Après une première de saison consternante, Ismaïla Sarr a retrouvé le sourire et en distribue à gogo à Watford. L'international sénégalais est désormais (re)devenu un joueur sur qui compte tout le peuple Hornet. Ses coéquipiers comme l'Espagnol, Gerard Deloufeu, en premier.

Les débuts difficiles ne semblent plus être qu'un souvenir lointain pour Ismaëla Sarr. Le temps d'une soirée, l'ailier sénégalais de Watford a flirté avec la gloire pour rappeler à son monde qu'il n'était pas un Lion en peluche. Nan. En faisant tomber Liverpool (3-0) à presque lui tout seul (2 buts et 1 passe décisive), l'ancien pensionnaire de Génération Foot a redoré le blason de diamant brut qui semblait tenir sur ses frêles épaules. Cette soirée qui a fait chavirer tout Vicarage Road dans un bonheur enivrant restera à jamais gravé dans les esprits. Pas parce que les Reds qu'on croyait invincible sont tombés pour la première fois de la saison, mais surtout qu'elle a permis à la lumière Sarr d'enfin briller sous la tunique des Hornets. Et ça, ça forge forcément le respect de ses coéquipiers.

Ismaïla Sarr célèbrant un de ses deux buts contre Liverpool

Après son capitaine Troy Deenay, c'est au tour donc de Gerard Deulofeu de tresser des lauriers à l'ancien Rennais. “Il fait de bonnes passes décisives et marque des buts. Dans le présent et dans le futur de Watford, il va être un très bon joueur”, prédit l'ailier espagnol du club londonien. Des mots doux à soulager les maux d'un joueur à la santé fragile. Tout Warford n'attend que ça de son Lion de la Teranga au sourire d'éternel môme. Et ça tombe bien. La deuxième partie encourageante du Saint-Louisien semble effacer tous les doutes d'un premier acte consternant. Sarr compte désormais pour les Hornets. ''C’est un très bon joueur. Il est jeune avec un rythme incroyable, cela aide beaucoup l’équipe lors des contre-attaques sur mon côté et celui d’Ismaila. L’équipe peut facilement monter sur le terrain. Nous sommes vraiment heureux de l’avoir dans l’équipe”, dixit l'ancien grand espoir du foot espagnol formé à la prestigieuse Masia du Barça.

Ismaïla Sarr n'a donc plus droit à l'erreur. De toutes les façons, il va falloir bien qu'il justifie les 19 milliards 860 millions de francs CFA (+3 milliards 310 millions de bonus) déboursés par les Hornets pour le débaucher au Stade Rennais. Et les dernières perfs de l'international sénégalais laissent apparaître une lueur d'espoir. À confirmer au retour de la Premier League. RV le 17 juin.

Jean-Charles MAMBOU avec Africa 247

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram