fbpx
French VERSION

Japon - Cameroun : les nouveaux Lions n'ont pas marqué de point

Le Cameroun est tenu en échec par le Japon (0-0) ce vendredi en amical à Utrecht (Pays-Bas), au terme d’un match pauvre en occasions nettes. Les nouveaux Lions indomptables n’ont pas fait oublier les absents.

L’objectif était clair : gagner. Face à une équipe du Japon loin d’être dangereuse aussi bien offensivement que défensivement, les Lions Indomptables ont failli à leur mission. Sans Maxim Choupo-Moting et Vincent Aboubakar en attaque, l’équipe du Cameroun a été neutralisée (0-0) par les Samouraïs. Si les rares occasions nettes de la rencontre ont été japonaises, les Camerounais, eux, peuvent remercier leur gardien Fabrice Ondoa qui a fait le job dans les filets.

Sur le papier, le onze entrant camerounais avait de quoi rassurer. La fraîcheur et le talent des jeunes comme Oum Gwet, Serge Tabekou ou encore Yan Eteki constituant des motifs d’espoir. Seulement, c’était juste sur le papier. Car sur la pelouse, les néo-internationaux camerounais ont eu du mal à exister face à des Japonais plus expérimentés. Peu de mouvement, peu d'idées et peu d'occasions, à l'exception d'un coup de tête de Toko-Ekambi qui passait au-dessus de la barre.

Le Cameroun s’en remet à Fabrice Ondoa

A la vitesse et l’envie des Camerounais, les Japonais ont répondu par un pressing haut. Les Samourais auraient pu (dû) prendre l’avantage par deux fois. Mais c’était sans compter sur un Ondoa bien sur ses appuis.

Rien n’a changé après la pause. Ou presque. L’envie était la même dans les deux camps, même si le rythme ne s’est pas élevé plus que ça. Avec quelques rares occasions mal exploitées. La frappe du Camerounais Tabekou est repoussée in extrémis par le gardien adverse (50). Franck Evina lui, reçoit un caviar de Toko-Ekambi mais se loupe (83). Tandis qu’en face, Sakai (64) et Haraguchi (80) voient leurs frappes captées par le gardien camerounais, sauvé ensuite par la barre sur un coup-franc puissant de Shibasaki (90).

En fin de compte, aucune équipe n’est parvenue à faire la différence. Un résultat loin d’être mauvais pour les deux formations, notamment les Camerounais. Les Lions Indomptables n’ont pas joué ensemble depuis plus de sept mois. En novembre, ils disputeront deux matchs qualificatifs pour la CAN 2022, contre le Mozambique.

Kigoum WANDJI

Match amical

Vendredi 9 octobre

Japon – Cameroun 0-0

Stade Stadion Galgenwaard (Utrecht)

Equipes

Japon : Gonda - Yoshida, Sakai, Anzai (Ito 46’), Nakayama, Tomiyasu, Haraguchi (Sugawara 86’), Shibasaki, Doan (Kubo 65’), Ōsako, Minamino (Kamada 71’). Entraîneur : Moriyasu

 

Cameroun : Ondoa - Oyongo (Nguyama 83’), Ngadeu Ngadjui, C. Fai (Leuko 87’), H. Moukoudi, Ngamaleu (Evna 70’), Zambo Anguissa, Eteki (Onana 46’), Oum Gouet, Toko Ekambi, Tabekou (Olinga 76’). Entraîneur : Y. Arroga

Arbitres

Nijhuis, Schaap (assistant 1), J. Zuilen (assistant 2)

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram