fbpx
French VERSION
,

JO 2021-RD Congo : Comment un conflit interne a plombé la préparation de Marie Branser

A cause d’un conflit au sein de la Fédération nationale congolaise de judo (FENACOJU), Marie Branser a connu une préparation compliquée. Malgré tout, la championne d’Afrique de judo des -78kg est déterminée à décrocher une médaille olympique pour la RD Congo.

Marie Branser judokate de la RD Congo-JO 2020
Marie Branser

Dans quelques jours, Marie Branser disputera ses premiers Jeux Olympiques à 29 ans. Elle pourrait d’ailleurs être la première athlète de la RD Congo à décrocher une médaille olympique. Et pourtant la judokate, championne d’Afrique des -78kg, a connu plusieurs péripéties durant sa préparation. Elle aurait même pu ne pas aller à Tokyo malgré sa qualification. La raison ? Un conflit interne secoue la Fédération nationale congolaise de judo (FENACOJU) depuis les élections de novembre 2020. Et Marie Branser en est une victime collatérale.

«Le gouvernement congolais n'accompagne pas financièrement  la judokate Marie Branser à cause de la fédération  qui a abandonné l'athlète. La FENACOJU n'a pas introduit de demande au gouvernement pour prendre en charge sa préparation» indique un proche de la judokate à Sport News Africa. La judokate devait en effet effectuer l’essentiel de sa préparation en Espagne. Heureusement pour elle, selon notre source, Freddy Elonga, vice-président de la FENACOJU a pu lui trouver un sponsor de dernière minute pour qu’elle puisse s’entraîner à Paris.

Marie Branser

Marie Branser, double championne d'Afrique

Marie Branser plus que jamais déterminée

Au ministère des Sports, un membre du cabinet assure pourtant qu’une demande de prise en charge a bel et bien été introduite par Freddy Elonga. Mais le département en charge du sport ne l’a pas traitée parce qu’elle considère qu’elle est entachée d’un vice de procédure. «Une demande d’un vice-président sans l’accord du Comité ne peut avoir de suite. Le ministère des Sports avait demandé au comité de la FENACOJU de se réunir afin de trouver une solution à leur crise. Le ministre ne veut pas prendre parti dans cette affaire» informe l’agent du ministère.

Ce gros couac dans sa préparation aurait pu atteindre mentalement Marie Branser. Cependant l’athlète se dit prête pour aller inscrire le nom de la RD Congo au palmarès des JO. «Au judo tout est possible, un moindre geste mal posé peut vous coûter la victoire. Toutefois, malgré tout ce qui se passe dans ma fédération, je vais jouer pleinement ma chance afin de ramener une médaille à mon pays» indique la judokate. Allemande, Marie Branser a pris la nationalité sportive congolaise en 2019. Depuis lors, la judokate a, en effet, pris part à deux championnats d'Afrique. Et à chaque fois, elle a décroché la médaille d'or.

Jonathan MASIALA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram