fbpx
French VERSION

Kelly Lindsey : «La CAN féminine stimulera énormément...»

Le Maroc est le pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) féminine 2022. Outre le souci d’une bonne organisation, le Maroc veut relever le défi de la participation. C’est pourquoi les dirigeants sont allés dénicher Reynald Pedros. Le nouveau sélectionneur a alors pour mission de mener les Lionnes de l’Atlas au sommet. Comme avec Lyon, double vainqueur de la Champions League féminine.

Les Lionnes de l'Atlas
Le Maroc s'investit pour une sélection féminine forte

Le Maroc ne s'est qualifié que deux fois pour la CAN féminine. C’était en 1998 et 2000. Une seule victoire et un nul contre quatre défaites en deux campagnes. Pis, 5 buts marqués et… 22 concédés en six matchs. Le bilan n’est pas à la hauteur des ambitions. Car, il faut déjà disputer les demi-finales pour espérer disputer un Mondial. Voilà la mission du nouveau sélectionneur, qui chapeaute l'ensemble des équipes nationales.

«Pedros se concentre pour constituer une formation d’élite»

Reynald Pedros a pris fonction en novembre. La nomination du Français constitue, en fait, la dernière étape de la Fédé pour développer le football féminin dans le pays. Néanmoins, le choix du technicien français de 49 ans n’est pas fortuit. C’est, avant tout, un ancien international tricolore. Mais aussi, il a fait ses preuves à la tête des Lyonnaises. Celles-ci sont, en effet, doubles championnes d’Europe, en 2018 et 2019. Meilleur entraîneur FIFA en 2018, c’est, en somme, une référence mondiale du football féminin. Il y a alors de quoi nourrir des espoirs.

Reynald Pedros, nouveau sélectionneur

Reynald Pedros, nouveau sélectionneur

«C'est une période passionnante. Car, l'entraîneur Reynald Pedros se concentrera sur les équipes senior et des moins de 20 ans. Pour constituer une formation d'élite, afin d'atteindre notre objectif majeur d'aller à notre première Coupe du monde», déclare, à BBC Sport Africa, Kelly Lindsey, directrice du football féminin à la Fédération marocaine. Laissant ainsi entendre que Pedros est déterminé à relever le défi. «Cette Coupe d'Afrique sera l'aboutissement du travail d'équipe et de l'unité pour faire avancer le football féminin», ajoute l’Américaine. C'est, par ailleurs, l'entraîneure des Lionnes de l’Atlas.

«Le Maroc, un pays si passionné de football…»

Kelly Lindsey contribue à la professionnalisation du football féminin au Maroc. La FRMF avait signé, en août dernier, une convention d’objectifs pour impulser son développement. Notamment, l’instauration de compétitions pour les jeunes. «Accueillir le tournoi stimulera, en effet, énormément le football féminin au Maroc. Un pays si passionné de football. Le meilleur du football féminin sera à portée, estime-t-elle. Le pays commence à s'unir autour du football féminin avec le début de nos championnats des moins de 15 ans et des moins de 17 ans. D'ici 2022, nous aurons des milliers de filles désireuses de voir ce que l'avenir leur réserve. Si elles rêvent en grand, travaillent dur et restent concentrées sur leur avenir».

Kelly Lindsey (en vert)

Kelly Lindsey (en vert)

C’est le vendredi 15 janvier dernier que le Maroc a été choisi comme pays hôte de la CAN 2022. La compétition aura lieu en juillet. Seules les quatre sélections demi-finalistes se qualifient pour le Mondial 2023. en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Amina SOGUI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram