Kickboxing: Badr Hari vs Benjamin Adegbuyi

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Arts MartiauxAutresAutres SportsBoxeMAROC

Kickboxing: Badr Hari vs Benjamin Adegbuyi

Retour en force du GLORY Kickboxing, après une longue absence en raison du contexte sanitaire. Deux chocs de titans sont programmés le 7 novembre prochain aux Pays-Bas.

Le «Bad boy» marocain Badr Hari affrontera le Roumain d’origine nigériane, Benjamin Adegbuyi. Le Franco-Camerounais Cedric Doumbé, pour sa part, devra se mesurer à Murthel Groenhart.

Celui qui est surnommé le «Bad boy» revient ainsi après son dernier combat perdu contre Rico Verhoeven, actuel détenteur du titre chez les lourds. Il n’avait pas terminé ce duel alléchant en décembre 2019, à cause d’une blessure en plein combat. Le Marocain, ami du footballeur Cristiano Ronaldo, avait pourtant bien dominé ce choc tant attendu. Il avait envoyé 2 fois au tapis le Néerlandais Rico Verhoeven. Lors de son prochain fight, il se battra pour le Title-shot chez les lourds. Son adversaire, Benjamin Adegbuyi, lui, disputera sans doute le combat le plus important de sa carrière.

Hari, géant aux pieds agiles !

Adegbuyi a été deux fois challenger du Glory Heavyweight Championship et trois fois vainqueur du tournoi des poids lourds. Il compte 40 combats pour 34 victoires (19 KO) et 6 défaites. Il occupe actuellement la 2e place du classement Glory Kickboxing chez les poids lourds, juste devant son prochain adversaire.

Quand à Badr Hari, il n’est plus à présenter dans le milieu du kickboxing. Le Marocain, né à Amsterdam en 1984, a disputé pas moins de 106 combats pour 92 victoires et 14 défaites en pro dont 2 par disqualification. Il a par ailleurs été 3 fois champion du monde «It’s Showtime» et en «K1 Heavyweight», organisation sportive promouvant une forme de kickboxing japonais.

Durant sa carrière, Badr a affronté les kickboxers les plus durs de la planète. Le showman aime assurer le spectacle, sans oublier de susciter des controverses sur et hors du ring. S’il n’a pas plus la même fraîcheur, il reste toujours un redoutable combattant capable de «fracasser» ses adversaires avec des gestes dont lui seul a le secret. Le champion en titre, Rico Verhoeven, peut en témoigner.

Par ailleurs, c’est le le Marocain Jamal Ben Saddik qui domine le classement. Il est suivi d’Adegbuyi et de Hari.

Momo HADJI

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com