fbpx
French VERSION
,

Dopage : la FIFPro recadre l’UEFA dans le cas Onana

Onana
Andre Onana suspendu par l'UEFA est soutenu par la FIFPro

Suspendu 12 mois par l’UEFA pour dopage, la liste des soutiens d’André Onana s’agrandit toutefois. Après l’Ajax Amsterdam qui va faire appel auprès du TAS, c’est en effet au tour de la FIFPro de voler au secours du gardien international camerounais. Dans un communiqué, la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels exprime ainsi  son désaccord avec cette décision. Et annonce, effectivement, qu’elle entend déposer un amendement auprès de la FIFA pour faire annuler cette suspension.

«La FIFPro ne peut accepter un système où des joueurs qui n’ont aucunement l’intention de se doper, se retrouvent avec une suspension. Nous avons déjà proposé de réformer les méthodes de contrôle, en permettant aux footballeurs d’avoir le droit à une présomption d’innocence et nous le réaffirmons aujourd’hui auprès de la FIFA», a écrit la FIFPro.

Pour l’instance, le cas d’André Onana peut être observé dans le monde entier. Il y en a même qui sont «interdits d’entraînement, ce qui est absurde, lâche la FIFPro. «Le parcours d’un joueur de football ne dure que quelques années. Une suspension d’un an peut mettre fin à une carrière. Il faut vous en rendre compte et cesser ces sanctions disproportionnées» argumente l'instance.

Kingoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram