fbpx
French VERSION

La Coupe CAF redessine la carte de l’Afrique

Cette saison, les préliminaires de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) consacrent une fois de plus l’hégémonie des clubs maghrébins. Seule la partie sud du continent peut soutenir la comparaison.

La RS Berkane, un des trois représentants du Maroc aux barrages de la Coupe de la Confédération.
Championne en titre, la RS Berkane est l'un des trois représentants du Maroc aux barrages de la Coupe de la CAF.

Les deux représentants de la Tunisie, du Maroc et de l'Algérie ont tous réussi à se hisser aux barrages de la Coupe de la Confédération. A ces équipes, s’ajoutent les reversés de la Ligue des champions. Le Maghreb en toute puissance. Du déjà vu.

10 clubs sur les 32 engagés, 3 pour le Maroc et la Tunisie

L’attraction, c’est bien sûr, le détenteur du trophée. La Renaissance Sportive Berkane sera bien au rendez-vous des barrages. Le club marocain a écarté son homologue de Mauritanie, Tevragh-Zeïna (0-0, 2-0). Ce qui n'est pas une surprise, contrairement à la perf de Tihad Athletic Sport.

Le club de deuxième division marocaine est la grande sensation de ces préliminaires. Les vainqueurs de la Coupe du Trône 2019 ont écarté les Béninois d’Esae. Après son large succès (4-0) à l’aller, le club de Casablanca réussit le nul (1-1) en terre béninoise. Une équipe à prendre donc très au sérieux par ses futurs adversaires.

Le Maroc sera d’ailleurs l’épouvantail du tirage au sort des barrages de la Confédération prévu ce vendredi au Caire. Car le Raja Casablanca, reversé de la Ligue des champions, rejoint l’AS Berkane et le Tihad Athletic Sport. Une arrivée qui offre au royaume chérifien trois représentants potentiels en phase des groupes.

La domination maghrébine

Une domination que le pays des Lions de l’Atlas partage avec la Tunisie. Cette dernière place également trois équipes au tour de cadrage. L'Étoile du Sahel et l'US Monastir porteront les espoirs tunisiens, en compagnie du CS Sfaxien, éliminé de la Ligue des champions.

Quant à l’Algérie, elle place deux formations. D’abord, l’Entente Sétif, qualifiée sans jouer, suite à la disqualification de Renaissance du Tchad. Puis, la JS Kabylie, double vainqueur (2-1, 2-0) de l’US Gendarmerie nationale du Niger.

Avec Pyramids (Égypte) et Al Ahly Benghazi (Libye), le Maghreb se retrouve donc avec 10 représentants.

L’Afrique australe en contrepoids

La Zambie sera la locomotive de l’Afrique australe. Le pays compte deux représentants Napsa Stars et Nkana FC, reversé après son élimination de la Ligue des champions par Petro Luanda (1-1, 1-0). L’Afrique du Sud, de son côté, place, pour le tour de cadrage, Orlando Pirates, qualifié au détriment des Angolais de l’Esperança Sagrada.

Mais il reste à connaître le verdict de la CAF à propos du match non joué entre Rivers United du Nigeria et Bloemfontein Celtic. Le Nigeria, justement, pourrait se poser en arbitre. Sous réserve de la qualification de Rivers United, le pays compte déjà un représentant aux barrages.

Éliminé de la Ligue des Champions, Enyimba est en effet la chance la plus probable pour le foot nigérian de rester en vie sur la scène africaine. Toutefois, les autres pays encore en course ont chacun un représentant. En attendant, peut-être, un rééquilibrage des forces à l’issue du tour de cadrage.

Amina SOGUI

Les 16 vainqueurs des 2 tours

Entente Sétif, JS Kabylie (tous deux en Algérie), Etoile du Sahel, US Monastir (tous deux en Tunisie), Renaissance Berkane (titulaire), Tihad Casablanca (tous deux au Maroc), Coton Sport (Cameroun), DC Motema Pembe (RD Congo), Jaraaf (Sénégal), AS Kigali (Rwanda), Namungo (Tanzanie), Napsa Stars (Zambie), Orlando Pirates (Afrique du Sud), Pyramids (Égypte), Salitas (Burkina Faso) et Rivers Utd (Nigeria) ou Bloemfontein Celtic (Afrique du Sud)

Les 16 perdants de la Ligue des champions

Al Ahly Benghazi (Libye), Bouenguidi (Gabon), CS Sfaxien (Tunisie), Enyimba (Nigeria), Gazelle (Tchad), Gor Mahia (Kenya), Jwaneng Galaxy (Botswana), Nkana (Zambie) , Platine (Zimbabwe), Primeiro Agosto (Angola), Racing Club Abidjan (Côte d'Ivoire), Raja Casablanca (Maroc), Sonidep (Niger), Stade Malien (Mali), Young Buffaloes (Eswatini) et Asante Kotoko (Ghana) (à confirmer)

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

SNA LE LIVESCORE

Aucun live en cours

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram