fbpx
French VERSION

La Femafoot programme un carré d’as et crée la polémique

La Fédération malienne de football (FEMAFOOT) vient de publier le programme du carré d’As du championnat national de Ligue 1. Et ce, à l’issue de la 22e journée disputée le week-end dernier.

Cette dernière journée de la phase des poules marque aussi la reprise des compétitions après cinq mois d’interruption en raison du Covid-19.

Cette seconde phase dite «Carré d’As», à l’issue de laquelle le champion du Mali sera connu, va donc se disputer du 29 août au 15 septembre 2020 au Stade du 26 Mars de Yirimadio (Bamako). Elle va opposer curieusement trois équipes (au lieu de 4) que sont le Stade malien de Bamako, l’AS Réal et le Yeelen Olympique.

Le Djoliba AC, qui devait compléter le tableau, a décidé de boycotter. «Le Djoliba AC a écrit ne plus prendre part au reste du championnat»,  révèle la Femafoot.

Des clubs protestent

Le Djoliba AC

Le Djoliba AC

A l’annonce de la reprise des compétitions par la fédération, deux clubs de Bamako et une ligue régionale lui ont adressé des correspondances pour manifester leur opposition à cette décision.

Il s’agit du Djoliba AC (DAC), du Club Olympique de Bamako (COB) et de la ligue de Ségou. «Nous sommes au regret de vous informer que dans les conditions actuelles et les dates fixées…, il nous est impossible de mettre nos athlètes en danger sans aucune garantie et pour des raisons non sportives en prenant part à une quelconque compétition sans un calendrier complet convenu», ont écrit les responsables des «Rouges» (DAC) dans une lettre.

Le COB a aussi écrit une lettre pour protester.  «Nous estimons que les conditions actuelles sont loin d’être favorables à la poursuite du championnat. Il nous paraît plus pertinent de clore la saison en l’Etat et de s’atteler à la préparation de la saison 2020-2021 tout en corrigeant les manquements qui ont émaillé le cours normal de nos activités, telles que la mise en place des commissions indépendantes et la validation du budget régulier de fonctionnement», écrit le COB.

Quant à Ligue de Ségou, elle mentionne que dans «l’intérêt du football malien, nous vous invitons à reconsidérer votre décision unilatérale de la poursuite des compétitions nationales et à tirer les conséquences qui peuvent en résulter».

Vieux démons

Mamoutou Touré dit "Bavieux"  président Femafoot

Mamoutou Touré dit "Bavieux" président Femafoot

Et pourtant, selon les observateurs, la Fédération a pris toutes les dispositions pour le «strict respect» des mesures préventives du coronavirus.

Les matches se disputent par exemple dans les stades vides. Le boycott du Carré d’As du championnat de ligue 1 par le Djoliba fait craindre le réveil des vieux démons. Et cela au moment où cette discipline tente de se remettre péniblement d’une crise qui l’a paralysée pendant 4 ans (2015-2019). Le public sportif malien avait pourtant espéré qu’avec l’élection de Mamoutou Touré dit «Bavieux» à la tête du Comité exécutif de la Femafoot en septembre 2019 marquait la fin de cette crise. Et surtout que le nouveau président s’était fixé comme principale mission de réconcilier les acteurs du football usés par cette crise liée à une guerre de clans. Visiblement, la page est loin d’être tournée !

Moussa BOLLY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram