La liquidation des Kings, un scandale en Afrique du Sud

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneAutresRugbySport News AfricaUNE

La liquidation des Kings, un scandale en Afrique du Sud

C’est comme un plaquage irrégulier en pleine course. Les Southern Kings de Port Elizabeth, en Afrique du Sud, sont depuis samedi en liquidation judiciaire. Un véritable désastre pour le syndicat sud-africain des joueurs de rugby. Le coup est difficile à encaisser.

Surprise ? Pas véritablement. Depuis août, les Southern Kings savaient déjà que leur survie reposait sur un miracle improbable. Malheureusement pour eux, ce miracle tant espéré n’aura pas lieu. La franchise de Port Elizabeth, en Afrique du Sud, est désormais placée en liquidation judiciaire par la Fédé sud-africaine de rugby (SARU). Cette décision est la dernière étape d’une descente aux enfers provoquée par la crise sanitaire liée au coronavirus. La bombe lâchée samedi fait très mal. «Les actionnaires – la Fédération provinciale du Cap-Oriental (EPRU) et SA Rugby – ont pris cette décision face à un déficit cumulé de 55 millions de rands (1 milliard 823 millions de francs CFA), et avec aucun revenu en vue pour le reste de l’année 2020», se désole l’instance dans un communiqué.

Cette décision vient ainsi anéantir les minces espoirs de redresser la franchise après sa reprise fin juin par la SARU. Mais la tentative de sauvetage n’aura pas connu le succès escompté. «La dure réalité, c’est que les Kings sont insolvables, avec des dettes significatives et zéro actif et qu’il aurait été imprudent de continuer l’activité», regrette Andre Rademan, le président du conseil d’administration de la franchise. Un choc terrible mais une décision nécessaire pour éviter la catastrophe à toute la Fédé de rugby de la Province de l’Est. Toutefois, pour le syndicat sud-africain des joueurs de rugby, MyPlayers, c’est un véritable coup de massue.

Le désarroi du syndicat des joueurs

Ce qui intrigue MyPlayers, c’est surtout la régularité des liquidations d’équipes. L’entité fustige notamment la façon dont ces dossiers sont gérés par les dirigeants. «Ils seront autorisés à créer immédiatement une nouvelle entité commerciale comme celle qu’ils venaient de liquider volontairement. Il y a donc une incitation claire pour les syndicats à liquider les entités commerciales et à renoncer à leurs obligations financières pour obtenir une deuxième bouchée nette de la cerise tandis que les créanciers et les employés sont laissés dans la poussière pour ramasser les morceaux», dénonce Eugene Henning, président du syndicat.

Pour l’organisation syndicale, ces démarches pourraient d’ailleurs nuire au rugby sud-africain. «À toutes les occasions, l’organisation des joueurs a été dans les tranchées de ces événements apparemment normaux dans notre jeu national. Nous avons vu et expérimenté l’impact humain que cela a sur les joueurs qui ont perdu leurs moyens de subsistance en conséquence directe de la mauvaise gestion du jeu professionnel», se désole M. Henning. Mais pas sûr que ces propos suffisent à consoler les Kings dévastés par cette terrible décision.

Jean-Charles MAMBOU

 

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com