fbpx
French VERSION

La Maison du Rugby de Yoff: au nom du sport, de l’éducation et du social

Au Sénégal, la Maison du Rugby de Yoff aspire à faire de la balle ovale le 2ème sport de ce village dakarois derrière le football. À travers les valeurs du rugby, le centre œuvre depuis une décennie dans le renforcement de l’éducation et l’assistance sociale des jeunes de Yoff.

Nichée au sein de Yoff, un village en plein cœur de Dakar, la Maison du Rugby œuvre au-delà du sport. La structure se veut avant tout moteur de la promotion de l’éducation. Elle est également au service du social. Car elle s’est fixée aussi pour mission de soutenir les enfants issus de familles défavorisées.

Ainsi, les activités de la Maison du Rugby de Yoff sont un condensé des valeurs qui caractérisent le rugby: intégrité, passion, solidarité, discipline et respect. Le centre accueille chaque année plus de 500 enfants. Plus de 200 d’entre eux bénéficient d’un Livret de parcours personnalisé (LPP) pour leur régularité.

Le rugby, un sport de promotion sociale

Mais pourquoi dit-on souvent que le rugby est l’école de la vie? «Parce que cette balle ovale si particulière au jeu de rugby, on ne sait jamais où elle va. On est face à l’imprévu, face à son destin. Comme dans la vie…» répondait Me Guédel Ndiaye, président de la Fédé sénégalaise de rugby citant le comédien français Pascal Legitimus. Et c’est dans cet esprit de favoriser l’apprentissage de la vie, du rugby, de ses valeurs et ses codes que la Maison du Rugby de Yoff voit le jour en 2009.

Pause photo avec les pensionnaires de la Maison du Rugby de Yoff.

La Maison s’appuie sur trois piliers: le sport, l’éducation et le social. «La raison d’être de la Maison du Rugby? Y a d’abord le rugby, car le fondateur est un passionné. Ensuite, il y a une partie éducative quand on sait qu’à Yoff, le niveau de scolarisation des enfants n’est pas des meilleurs. Enfin, avec l’assistante sociale, on scrute les familles, leur situation, leurs conditions de vie comme le promeuvent les valeurs du rugby», explique Fily Fall, responsable Éducation et Éveil au centre.

Parmi les actions, la distribution en juin dernier de denrées alimentaires aux familles des pensionnaires. Un geste pour permettre à ces dernières de faire face aux affres de la pandémie de Covid-19.

De belles réussites extra-sportives

Même si le rugby occupe une grande partie de son programme, la Maison du Rugby de Yoff enregistre de belles réussites dans d’autres domaines. C’est le cas de Mbaye Moussé Diop, passé par l’institution. Ce garçon a terminé 3e au concours national du meilleur pâtissier du Sénégal en 2020. Et l’aide va au-delà du parcours des pensionnaires dans l’institution. La Maison les accompagne également en leur payant des formations professionnelles après leur cursus au centre.

Mbaye Moussé Diop, ancien pensionnaire du centre, 3e au concours du meilleur pâtissier au Sénégal.

Cet accompagnement contribue ainsi à l’épanouissement personnel de ces jeunes Yoffois qui la lui rendent bien. «Certains de nos pensionnaires qui ont bénéficié de cette politique en formation en électricité, reviennent offrir gratuitement leurs services au niveau du centre», révèle la responsable Éducation et Éveil de la Maison du Rugby. 

La réussite est au rendez-vous au plan scolaire autant que sportif. La preuve par les résultats aux derniers examens nationaux. «Cette année, on a eu 80% de réussite de nos pensionnaires au CFEE (Certificat de fin d’études élémentaires), 100% au BFEM (Brevet de Fin d’études moyennes) et deux bacheliers», se réjouit Fily Fall.

Des élèves en plein cours dans une classe de la Maison du Rugby de Yoff.

Le volet académique «pèse fortement sur l’adhésion des habitants et parents du village de Yoff», selon la responsable Éducation et Éveil du centre. La Maison du Rugby propose, par ailleurs, des cours de soutien scolaire et bien d’autres activités d’éveils et ludiques. Avec des activités techniques manuelles pour les plus jeunes. En octobre dernier, les jeunes pensionnaires ont également bénéficié de cours d’initiation à la boxe avec une coach française.

Des internationaux sénégalais formés au centre

La Maison du Rugby n’oublie toutefois pas sa mission principale: former les gamins au rugby. Car l’objectif du centre, c’est aussi de faire du rugby le 2e sport le plus pratiqué à Yoff derrière le football. Ainsi, trois jours de la semaine sont dédiés aux entraînements sous la houlette de sept éducateurs.

Parmi eux, des internationaux de Rugby, des membres des staffs techniques des sélections nationales ou des arbitres internationaux. «Ça reste une découverte pour la plupart des enfants, relève Insa Dièye, responsable sportif de la Maison du Rugby. On encadre des enfants de moins de 8 ans aux moins de 18 ans. Ils adorent le rugby. Même s’il arrive que certains continuent le foot, ils sont toujours présents à l’heure de l’entraînement du rugby

Séance d'entraînement des pensionnaires de la Maison du Rugby de Yoff.

Une abnégation bien récompensée pour certains pensionnaires du centre devenus des internationaux. «Depuis 2009 et la création du centre, on a eu 3 pensionnaires qui évoluent en France et un en Italie. Lors du dernier match du Sénégal contre l’île Maurice, on avait 3 internationaux sur la feuille de match. Nous avons des joueurs en sélection à 7 et U20, qui sont d’ailleurs toujours au centre», se satisfait Insa Dièye.

Moustapha M. SADIO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

SNA LE LIVESCORE

23:30Primera A
La Equidad
2 - 1
75 
Chico
01:00LPF
Tauro
0 - 0
Arabe Unido
00:00Liga MX
Toluca
0 - 0
49 
Atlas
23:20Copa Diego Maradona
Independiente
1 - 0
85 
Gimnasia L.P.
01:00Liga Primera
Jalapa
0 - 0
Real Madriz

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram