L’Afrique du Sud, valeur sûre de l’e-sport

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus E-SportE-SportFlash Infos

L’Afrique du Sud, valeur sûre de l’e-sport

L’Afrique est très souvent absente des grands rendez-vous internationaux de l’e-sport. Les pays occidentaux, d’Asie du Sud-Est et l’Australie ont pris une avance assez importante. Mais l’Afrique du Sud semble à même de repositionner l’Afrique dans ce secteur devenu ultra concurrentiel.

Pourtant, les pays du Maghreb semblaient, ces dernières années, porter le continent dans le domaine des sports électroniques. Cependant, l’Afrique du Sud a très souvent été l’éclaircie dans la grisaille sur le continent. A l’image des performances habituelles dans les sports exotiques, Ernie Els ou Gary Player au golf, Kevin Anderson au tennis ou les Springboks au rugby, champions du monde en titre. Même constat donc dans l’e-sport. La nation arc-en-ciel présente une organisation, des clubs et des joueurs solides, capables de plus en plus de concurrencer les géants européens, américains et asiatiques.

Les enjeux financiers autour de l’e-sport font que les standards internationaux sont souvent déterminés par les milliers voire les millions dollars distribués aux joueurs en terme de prize money. Dans ce domaine, la Tunisie fait mieux sur le contiennent en termes de montant global partagés aux joueurs professionnels. Néanmoins, l’Afrique du Sud est de loin le pays qui compte le plus de talents. 86 joueurs professionnels sud-africains se sont partagés la somme de 113 912 dollars en 2019, selon e-sports earnings.

Counter Strike : Global Offensive (CSGO) et FIFA sont les jeux où ils s’illustrent le plus. Les Sud-Africains présentent même des têtes d’affiches capables de positionner leur pays dans les prochaines compétitions internationales.

D’ailleurs, les deux gamers les plus en vue sur CSGO viennent du pays de Nelson Mandela. Il s’agit d’Aran Groesbeek et Jonnhy Theodosiou, deux surdoués de la manette qui peuvent valoir beaucoup de satisfactions au continent.

Des clubs structurés et ambitieux

Quatre grandes équipes e-sport polarisent de leur côté les espoirs et représentent souvent les couleurs africaines dans les grands événements internationaux. Bravado Gaming, créé depuis 2002, est le principal club, inscrit dans différents jeux (CS:GO, Dota 2, Battlefield, Call of Duty ou encore FIFA).

Dalage Control, Energy Esports et Aperture Gaming sont les autres grands clubs du pays, engagés quasiment dans les mêmes compétitions. Des clubs structurés et ambitieux donc qui prévoient de se développer. Ces équipes cherchent aussi à attirer des talents hors d’Afrique du Sud pour être plus compétitifs.

Profitant de sa puissance économique et de sa stabilité, l’Afrique du Sud à une réelle carte à jouer dans l’univers des sports électroniques. Cependant beaucoup d’efforts restent à faire dans la détection et la formation des talents mais aussi dans l’investissement. L’e-sport est devenu une gigantesque machine à sous, ceux qui misent le plus sont souvent les plus performants. L’Afrique du Sud le comprend parfaitement.

Elimane NDAO

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com