fbpx
French VERSION

LDC-CAF : Le Horoya AC s’insurge contre l’arbitrage !

Pour le Horoya AC, c’est une défaite en Ligue des champions de la CAF difficile à digérer ! Battu par le Wydad (2-0) à Casa, le club de Matam tient l’arbitre algérien, Abid Charef, pour principal responsable de cette défaite.

Horoya AC battu 0-2 à Casa par le Wydad
Horoya AC battu 0-2 à Casa par le Wydad

A défaut d’une victoire, les poulains de Lamine Ndiaye comptaient, au pire, ramener de Casablanca un petit point. Pour le compte de cette 3e journée de la Ligue des champions de la CAF. Finalement, le Horoya AC rentre à Conakry bredouille (0-2). Mais avec un sentiment d’avoir perdu à cause d'un arbitrage partisan. C’est en tout cas ce que prétend Yacouba Gnagna Barry. «Depuis la première mi-temps, l’arbitre a pris plusieurs décisions douteuses contre le Horoya. Nous avons eu un penalty mais il ne l’a pas sifflé. Et quasiment toutes les actions étaient sifflées en faveur du Wydad. Ce n’était pas facile vraiment dans cette situation de prendre des points», regrette le jeune attaquant du Horoya AC.

Lamine Ndiaye, plus mesuré

Le coach Lamine Ndiaye, par contre plus mesuré, estime que malgré le mauvais arbitrage, ses joueurs auraient pu mieux faire. Comme sur le deuxième but du Wydad, contesté par son équipe. «Moi je ne sais pas, je ne peux pas juger définitivement si je ne revois pas les images. Mais c’est une action qu’ils font tout le temps. On a travaillé ces types de buts au moins plusieurs fois à l’entrainement ces derniers jours. Donc ça ne devait pas arriver. On savait, en effet, qu’ils feraient cela. Donc c’est notre faute» se désole le coach du club guinéen.

Gagner absolument à Conakry

Après cette première défaite concédée en phase de poules, le Horoya AC s’apprête à recevoir dans une semaine le Wydad. Le seul objectif est donc les trois points. «Le match du 16 mars à Conakry est capital. Déjà le club sud-africain, Kaiser Chiefs a gagné ce week-end. Ce qui veut donc dire qu’au match retour on n’a pas le choix. Nous sommes ainsi obligés de nous imposer», lâche le président du club, Antonio Souaré. Pour le coach Lamine Ndiaye, une bonne opération à Conakry passera forcément «par une bonne discipline des joueurs».

Lors du match prochain, toujours face au Wydad, le Horoya pourra sans doute compter sur le retour de son solide défenseur sénégalais, Khadim Diaw.

Mama SWAREY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram