fbpx
French VERSION

LDC-Chelsea : les incroyables chiffres d’Édouard Mendy

Le gardien sénégalais de Chelsea, Édouard Mendy, vainqueur de la Ligue des champions devant Manchester City, a marqué la compétition avec des statistiques remarquables.

 

Au milieu de ses coéquipiers, Mendy brandit le trophée de la Ligue des champions.
Au milieu de ses coéquipiers, Mendy brandit le trophée de la Ligue des champions.

Chelsea a remporté ce samedi, face à Manchester City (1-0), la deuxième Ligue des champions de son histoire. Son gardien sénégalais, lui, est sacré pour la première fois. Édouard Mendy inaugurait la plus prestigieuse des compétitions européennes entre clubs. Il a marqué son baptême du feu par des statistiques peu communes.

L’ancien Rennais a réussi neuf clean sheats (matches sans encaisser) en douze rencontres. L’histoire a débuté mardi 20 octobre 2020, contre le FC Séville (0-0, groupe E), à Stamford Bridge, à Londres. Elle a pris fin ce samedi 29 mai à Porto, en finale, devant City (1-0). «Aucun gardien n’a réalisé cette performance pour sa première participation», note L’Équipe.

Édouard Mendy a stoppé 91% des tirs envoyés dans ses cages. Un ratio stratosphérique. Pourtant, le gardien sénégalais avait de sacrés clients en face : Youssef En-Nesyri (Séville), Luis Suarez (Atlético Madrid), Moussa Marega (Porto, passé à Al Hilal, en Arabie Saoudite), Karim Benzema (Real Madrid, buteur seulement en demie aller, 1-1) et, en finale, une belle brochette mancunienne : Kevin De Bruyne, Riyad Mahrez, Raheem Sterling, Gabriel Jesus, Sergio Agüero, Phil Foden...

Relanceur décisif en finale

Á noter que le numéro 16 de Chelsea ne doit pas ses performances sur sa ligne seulement à une défense de fer. Il a parfois lui-même pris les choses en main avec des arrêts décisifs : selon RMC Sport, il a évité six buts à son équipe. Seul.

Face aux hommes de Pepe Guardiola, le coach citizen, Édouard Mendy n’a pas réalisé le meilleur match de son parcours en Ligue des champions. Mais il a fait son travail, l’essentiel : garder sa cage inviolée. Et pour couronner le tout, le Sénégalais a réussi l’antépénultième passe (celle qui précède l’avant-dernière) sur le seul but du match.

Sa relance, aussi audacieuse que précise, atterrit dans les pieds de Ben Chilwell. Une touche pour Mason Mount, qui ouvre dans la profondeur pour Kai Havertz. L'Allemand, au bout d'une course folle, crochète et trompe Ederson. 1-0, 42e minute. City poussera pendant 58 minutes (3’+3 en 1re mi-temps et 45’+7 en 2nde) sans réussir à trouver la faille. Mendy veillait derrière.

B. N.

LIRE AUSSI Finale LDC-Chelsea : la folle ascension d’Édouard Mendy

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram