LDC: Wydad, se remettre de sa désillusion

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus FootballArticlesCAFCANChampionnat africainChampionnat étrangerChampionnatsChampionnats AfricainsChampionnats de FootFootball

LDC: Wydad, se remettre de sa désillusion

Le Wydad Casablanca s’annonce revanchard contre Al Ahly du Caire. Le WAC veut mettre derrière lui son échec en finale de la dernière édition. Le club marocain avait été battu sur tapis-vert par l’Espérance Tunis, après une longue bataille juridique avec la CAF.

À la veille de la demi-finale aller de la Ligue africaine des champions contre Al Ahly (17 octobre 2020), la pilule est encore sans doute difficile à avaler pour le Wydad Casablanca et ses supporters. En attribuant le trophée de l’édition 2018-2019 à l’Espérance Tunis, le 18 septembre dernier, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a anéanti les derniers espoirs du club marocain de cueillir une 3e étoile après 1992 et 2017.

Pour autant, l’appétit des Wydadis, vainqueurs de la Super Coupe CAF 2018, n’en est que plus grand. Et il n’y a pas meilleur moyen de réparer l’histoire que de la reprendre par le bon bout. Leur succès en quart de finale contre l’autre géant tunisien, l’Étoile du Sahel, montre ainsi qu’ils s’érigent à nouveau en de véritables prétendants au trophée. Vainqueur à l’aller (2-0, le 29 février 2020), le WAC a pu passer après sa courte défaite au retour en Tunisie (1-0, le 7 mars 2020).

Mais une chose est sûre: les récents vice-champions du Maroc aborderont encore leur double confrontation en demi-finales comme des bêtes blessées. Seulement, ont-ils fini de panser leur plaie ?

Un nouvel entraîneur pour remobiliser les troupes

C’était une semaine avant la décision du TAS, le 11 septembre 2020, le WAC se sépare de son entraîneur Juan Carlos Garrido. L’Espagnol, arrivé sur le banc en février, en remplacement du Français Sébastien Desabre, ne sera resté que sept mois aux commandes de l’équipe.

Mais avant de céder son poste à l’Argentin Miguel Angel Gamondi, le coach Garrido a néanmoins pu parachever la qualification du WAC en quarts de finale. En effet, le club marocain termine deuxième du groupe C (9 pts), derrière Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud (14 pts), son unique bourreau en matchs de poule (1-0 à Pretoria, le 1er février 2020), après leur nul (1-1) à Casablanca, le 7 décembre 2019. Les coéquipiers d’Ismail Haddad ont pu dominer USM Alger (3-1, 1-1) et Petro de Luanda (4-1, 2-2). Au premier tour, le WAC, exempté de préliminaires, avait disposé de Nouadhibou (2-0, 4-1).

Garrido s’en va surtout après avoir ramené dans le carré d’as les Marocains, qui auront disputé 10 matches pour cette campagne. Ils totalisent ainsi 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites. Le WAC a marqué 19 buts et en a concédé 9, pour 2 clean-sheets.

f

Mais aujourd’hui, la difficile mission de Gamondi est de mener le WAC à son 3e sacre en Afrique après le championnat conclu dimanche à la 2e place avec 59 points, à seulement une longueur du Raja Casablanca (1er, 60 pts). Le Wydad surfe pourtant sur la vague du succès avec son nouveau coach. Gamondi a terminé la saison sans perdre en Botola (5 victoires et 3 nuls). Le club, fondé le 8 mai 1937 par Haj Mohamed Benjelloun Touimi, compte 20 titres et détient le 2e record de victoires en Coupe (9) derrière les FAR de Rabat (11).

Mais le Wydad aura besoin de cette réussite pour négocier son rendez-vous avec son réputé homologue égyptien, Al Ahly. Le club, récent champion d’Egypte compte 8 sacres en Ligue des champions de la CAF. Le record absolu.

Demba VARORE

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com