fbpx
French VERSION
,

Le match du sport marocain contre la Covid-19

©Philippe Turpin/BENELUXPIX/MAXPPP - Flag | Drapeau du Maroc 21/12/2010 (MaxPPP TagID: maxstockfr045041.jpg) [Photo via MaxPPP]

Contributions financières, sensibilisation, mise à disposition d’infrastructures, soutien aux plus vulnérables, équipements technologiques… Jamais le sport marocain ne s’était autant engagé pour la même cause. Avec un brin de créativité, clubs et fédérations ont pleinement joué le jeu face à la Covid19. Tour d’horizon...

« Nous invitons notre cher public à s'engager dans cette initiative visant à soutenir les efforts nationaux pour la lutte contre cette pandémie, et ce à travers l'achat des billets pour ce match virtuel…». Cet appel du Raja Casablanca, l’un des clubs les plus populaires du Maghreb, voire d'Afrique, a eu un grand écho auprès de ses fans. Le club vert et blanc, fort de 4,5 millions de followers sur Facebook et 181.000 sur Twitter, a en effet réussi à récolter 1,14 million de Dirhams  (plus de 100.000 euros, soit plus de 65 millions Fcfa) pour contribuer au Fonds mis en place pour lutter contre les impacts négatifs de la pandémie. Les tickets, vendus à environ 5 euros chaque (un peu plus de 3.000 Fcaf), se sont arrachés en un temps court, la totalité du montant récolté ayant été reversée à ce fonds spécial. Le match « Raja Athletic Club vs Covid19 » lancé sur les réseaux sociaux a été un énorme succès pour les verts, club le plus suivi au Maroc.

Le Wydad contre la Covid-19

Cet élan de solidarité a touché le sport marocain dans sa quasi-globalité. Outre le Raja pour le ballon rond, le Wydad de Casablanca (1,5 million de fans sur Facebook et plus de 160.000 sur Twitter) a également mis en vente 60.000 billets à 30 DH (environ 3 euros, soit un peu moins de 2000 Fcfa) pour reverser la totalité des sommes récoltées au même fonds. Il a en outre organisé une vente de maillots spécialement confectionnés sous le slogan « We stand together » ("Nous restons unis") afin de réaffirmer son engagement à la cause. L’une des équipes phares de la capitale économique a d’ailleurs mis à disposition des autorités son centre d’entraînement doté d’une unité hôtelière, d’équipements de restauration, de sport et de bien-être.

S’ajoutent à ces initiatives des campagnes de sensibilisation de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), d’autres clubs tels que l’AS FAR, le FUS de Rabat, le Moghreb de Tétouan, la Renaissance de Berkane, tous impliqués dans ce match hors des pelouses. Les joueurs ont aussi surfé sur leur cote de popularité au sein de certaines couches sociales qui voient au foot un grand symbole d’unité pour contribuer à cette sensibilisation massive. Avec une créativité à saluer, le Raja a réalisé son « 11 type » de conseils sur les gestes « barrières » à adopter.

Jackpot contre Covid!

Mais le plus gros geste de solidarité vient de la Marocaine des jeux et des sports (MDJS) qui a injecté 10 millions d’euros (6 milliards et demi Fcfa) dans le Fonds. Suit la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) avec un apport de près de 150.000 euros (98 millions et demi Fcfa). La Fédération de football a versé près de 1 million d’euros (656 millions Fcfa). Un élan de solidarité réalisé grâce à la coordination avec les Ligues nationales du football professionnel (LNFP), les ligues amateur (LNFA), de football féminin (LNFF), diversifié (LNFD) et les ligues régionales. Une victoire à l’unisson!

Le golf, tout comme d’autres sports, n'est pas en reste. La fédération du golf a créé un compte destiné à récolter des fonds pour les populations fragiles travaillant dans ce secteur (caddies et autres). Elle a en ce sens appelé tous les membres des clubs de golf du royaume à participer à titre individuel en cotisant à raison d’un ticket d’entrée minimal de 20 euros (13.000 Fcfa) par mois.

Cet effort national a aussi bénéficié de l’appui du Comité national olympique marocain (CNOM) qui a participé à hauteur de 200.000 euros (un peu plus de 131 millions Fcfa). Un montant d’environ 100.000 euros (65 millions et demi Fcfa) a été ajouté par la Fédération de karaté. Du côté de la fédération de tennis, un fonds a été lancé pour soutenir les plus vulnérables de ce sport actuellement en situation sociale précaire suite à la fermeture des clubs : ramasseurs, caporaux, arbitres et autres personnels non-salariés. La gestion des montants récoltés sera « régulièrement publiée sur le Web à l'adresse www.frmt.ma», assure la fédération. Les fédérations de Taekwondo et de Jiu-Jitsu ont lancé des initiatives de solidarité afin d’aider les entraîneurs dont l’unique revenu provient du coaching dans les salles de sport, obligées de fermer à cause de la pandémie.

De nombreuses autres initiatives ont par ailleurs été lancées, afin de limiter la propagation du virus en attendant la reprise ses sports collectifs à l’échelle nationale. En guise d’exemple, le Wydad de Casablanca a installé un dispositif de dernière technologie à son centre d’entraînement, en vue de protéger l’ensemble de ses composantes qui y rentreront. Depuis le 20 mai dernier, la structure est équipée d’un portique de sécurité à détection thermique. Une première chez les clubs marocains.

Momo HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram