fbpx
French VERSION

Les Comores renoncent à la Coupe de la COSAFA

Le gouvernement comorien a décidé d’interdire les déplacements individuels et collectifs vers l’Afrique du Sud, en raison de l’épidémie de Covid-19. La sélection nationale, qui devait participer à la Coupe de la COSAFA (7-18 juillet) avec des joueurs locaux, restera à Moroni.

De notre correspondant en France,

 

La sélection des Comores.
La sélection des Comores.

La situation sanitaire en Afrique du Sud aura eu raison de la participation des Comores à la Coupe de la COSAFA, qui doit se dérouler du 7 au 18 juillet à Port-Elizabeth, en Afrique du Sud. La rumeur d’un possible forfait des Cœlacanthes pour cette compétition réservée aux sélections d’Afrique australe, bruissait depuis plusieurs jours à Moroni. Elle est devenue une vérité, ce mercredi 30 juin.

«Nous attendions un courrier officiel de notre gouvernement, et notamment du Comité scientifique. Nous avons finalement appris que le gouvernement comorien avait décidé d’interdire tous les déplacements individuels et collectifs à destination de l’Afrique du Sud», a indiqué à Sport News Africa Saïd Ali Saïd Athoumane, le président de la Fédération de football des Comores (FFC).

Pas de conséquences en vue de la CAN au Cameroun

Le dirigeant comorien ne s’est pas montré surpris par cette annonce. «Les Comores sont un archipel, et dès qu’il y a trois ou quatre cas, c’est la panique, avec les risques de transmission, justifie-t-il. L’Afrique du Sud est un pays particulièrement touché, on connaît l’existence du variant sud-africain, et l’objectif du gouvernement comorien est donc de limiter les risques. La COSAFA avait certes donné quelques assurances, notamment la création d’une bulle sanitaire. Mais nous devons nous plier à la décision de notre gouvernement.»

Les Comores devaient affronter dans le groupe B le Malawi, la Zambie et Madagascar. Ils devaient se déplacer avec une sélection composée uniquement de joueurs locaux, la Coupe de la COSAFA n’entrant pas dans le calendrier des dates FIFA. «Le championnat a repris, deux journées ont été disputées, et on se serait donc appuyé sur une base exclusivement locale», confie Saïd Ali Saïd Athoumane.

Ce forfait, imposé par une directive gouvernementale, pourrait cependant valoir une sanction de la FFC par la COSAFA. Mais ses conséquences sur la préparation de l’équipe en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des nations au Cameroun en 2022 seront nulles, puisque le groupe qui a obtenu cette qualification historique est presque exclusivement composé de joueurs évoluant à l’étranger.

Alexis BILLEBAULT

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram