fbpx
French VERSION

L’Euro 2021 vu d’Afrique : Belgique-Portugal, questions autour d’une affiche

La Belgique et le Portugal s’affrontent, ce dimanche 27 juin (19h UTC), en huitième de finale de l’Euro 2020. Les deux équipes comptent quatorze joueurs d’origine africaine dans leur rang. La situation de la plupart pose question pour ce sommet du tournoi.

 

Lukaku ou Ronaldo ? Un seul survivra au terme du huitième de finale Belgique-Portugal de ce dimanche 27 juin.
Lukaku ou Ronaldo ? Un seul survivra au terme du huitième de finale Belgique-Portugal de ce dimanche 27 juin.

En dehors de la France (12 éléments) et de la Suisse (7), la Belgique (9) et le Portugal (5) comptent le plus grand nombre de joueurs d’origine africaine. Lors de la confrontation entre Belges et Portugais, ce dimanche 27 juin (19h UTC), en huitième de finale de l’Euro 2020, quatorze joueurs en provenance du continent seront susceptibles, au coup d’envoi ou en cours de partie, de fouler la pelouse de La Cartuja de Séville, en Espagne. Tout le monde n’aura pas ce privilège, c’est sûr. Nous nous penchons sur la situation de cinq côté Diables rouges et trois pour la Seleção.

Lukaku va-t-il effacer Ronaldo ?

Les deux joueurs se sont souvent croisés en Serie A. Cette saison, Ronaldo a remporté le titre de meilleur buteur sous le maillot de la Juventus tandis que Lukaku a pris le championnat avec l’Inter Milan. Pour cet Euro, le premier est en tête des artificiers avec 5 buts. Le second est juste derrière avec ces trois réalisations. Un seul poursuivra sa route ce soir.

Boyata et Denayer seront-ils ensemble avec Vermaelen ?

Lors de la victoire (0-3, 1re journée) contre la Russie, Dedryck Boyata était titulaire dans la défense de la Belgique. Contre le Danemark (succès 1-2, 2e journée), Jason Denayer a pris sa place. Au troisième match, contre la Finlande (0-2), les deux hommes sont alignés en même temps au côté de Vermaelen dans une défense à trois. Le sélectionneur belge, Roberto Martinez, reconduira-t-il ce schéma avec les mêmes éléments ? Réponse dans moins de trois heures.

Tielmans, Doku et Chadli seront-ils de la partie ?

Le premier était titulaire lors des deux premiers matches (Russie et Danemark) de la Belgique avant de disparaître de l’équipe type contre la Finlande. Son faible rendement ne plaide pas en faveur de son retour en grâce. Surtout avec les retours en forme d’Axel Witsel et Kevin De Bruyne dans l’entrejeu des Diables rouges. Chadli et Doku, eux, ne comptent chacun qu’une apparition dans le tournoi. Ils étaient titulaires contre la Finlande. Le premier a joué toute la partie tandis que le second est sorti à la 75e minute. Leurs chances d’être alignés face au Portugal semblent faibles.

Danilo est-il remis de son choc avec Hugo Lloris ?

Victime d’un violent choc avec le gardien des Bleus, Hugo Lloris, lors du nul (2-2) entre le Portugal et la France, Danilo Pereira est sorti à la mi-temps de la rencontre. Les jours qui ont suivi, rien d’alarmant n’a été signalé à propos du milieu du PSG. Suffisant pour être de la partie face à la Belgique, ce dimanche ? La plupart des compositions probables des médias spécialisés le donne partant. En tout cas Danilo, qui a joué l’intégralité des deux premiers matches de sa sélection et la première mi-temps du troisième, est une pièce maîtresse de l’entrejeu de la Seleção.

William Carvalho sera-t-il titulaire ?

Titularisé lors de la victoire (0-3) contre la Hongrie et de la défaite (4-2) contre l’Allemagne, William Carvalho sera sorti de l’équipe type du Portugal contre la France (2-2). Il semble faire les frais de la forme de l’inamovible Danilo Pereira, mais aussi de la montée en puissance de Renato Sanches. Sans compter que le très expérimenté Mouthino est à l’affût.

Renato Sanches va-t-il rééditer son coup de 2016 ?

Relégué sur le banc des remplaçants lors des deux premiers matches du Portugal (Hongrie et Allemagne), le champion de France avec Lille a profité de ses entrées pour grappiller quelques minutes et gagner quelques points aux yeux du sélectionneur portugais, Fernando Santos. La preuve, face à la France, il a été titularisé. Son activité a beaucoup fatigué les milieux français (Pogba, Tolisso, Kanté). Il semble sur la dynamique de ses apparitions décisives lors de l’Euro 2016. À confirmer ce soir.

B. N.

Précédemment dans cette rubrique : Dix choses à retenir du premier tour des joueurs d’origine africaine

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram