fbpx
French VERSION

L’Euro 2021 vu d’Afrique : une journée à la sauce Tanzanie-Namibie et Ghana-Nigeria

Cinq des six équipes qui entrent en scène ce samedi 12 juin, pour la deuxième journée de l’Euro 2020, comptent vingt-deux joueurs d’origine africaine. Nous allons nous pencher sur cinq d’entre eux.

 

Un match dans le match Danemark-Finlande : l’attaquant danois d’origine tanzanienne Yussuf Poulsen (balle au pied) va croiser sur sa route le milieu finlandais d’origine namibienne Pyry Soiri.
Un match dans le match Danemark-Finlande : l’attaquant danois d’origine tanzanienne Yussuf Poulsen (balle au pied) va croiser sur sa route le milieu finlandais d’origine namibienne Pyry Soiri.

L’Euro 2020 a démarré en force avec un pétillant Turquie-Italie (0-3), ce vendredi 11 juin à Rome. On verra ce samedi 12 (deuxième journée) si Bakou (Azerbaïdjan), Copenhague (Danemark) et Saint-Pétersbourg (Russie) seront à la hauteur de la capitale italienne en spectacle et en buts. Trois matches sont au programme dans ces villes hôtes de la compétition européenne : Pays de Galles-Suisse (groupe A), Danemark-Finlande (groupe B) et Belgique-Russie (groupe B), respectivement.

Vingt-deux joueurs d’origine africaine, qui auraient donc pu faire le bonheur de sélections du continent, figurent dans les effectifs de ces équipes, sauf celui de la Russie. SNA a choisi de se pencher sur cinq d’entre eux : Nacer Chadli (Belgique), Ethan Ampadu (Pays de Galles), Manuel Akanji (Suisse), Pyry Soiri (Finlande) et Yussuf Poulsen (Danemark). Dix des dix-sept restants sont déjà apparus dans le précédent article de cette rubrique; pour les sept autres, rendez-vous dans nos prochains épisodes.

Nacer Chadli (31 ans) et les Diables Rouges vont défier la Russie pour l’entrée en scène de la Belgique (19h UTC). Le joueur du club turc d’Istanbul Basaksehir (21 matches, 3 buts) possède aussi la nationalité marocaine. Le natif de Liège (Belgique) a d’ailleurs défendu les couleurs du pays de ses parents avant de choisir le maillot de celui de sa naissance. C’était lors du match amical Maroc-Irlande du Nord (1-1), le 17 novembre 2010.

L’expérience tourna court. Car, à la suite d’une brouille avec la fédération marocaine, au sortir de ce stage, il tourne la page des Lions de l’Atlas. La Belgique saute sur l’occasion, le convoque et le titularise pour la rencontre amicale contre la Finlande (1-1), le 9 février 2011. Dix ans plus tard, il compte 63 sélections (7 buts).

Yussuf Poulsen-Pyry Soiri

Avant Belgique-Russie, le groupe B livrera Danemark-Finlande (16h UTC). Sur cette affiche, l’attaquant danois d’origine tanzanienne Yussuf Poulsen (27 ans) défie du haut de son 1m93 Pyry Soiri (26 ans), le milieu finlandais né d’un père namibien et d’une mère finlandaise. Le duel entre les deux hommes aurait pu bien pimenter un Tanzanie-Namibie amical, à la CAN ou en qualifications de Mondial.

Poulsen évolue sous les couleurs du Danemark depuis les U16. Il a débuté chez les A contre le Mexique (1-1), en amical, le 13 janvier 2013. Il compte actuellement 55 sélections et 8 buts. L’attaquant danois évolue à Leipzig depuis 2013-2014. Le club était à l’époque en troisième division allemande. Il a grandi avec lui, en en devenant grâce à ses 266 matches au compteur (pour 65 buts), le joueur le plus capé de l’histoire. Cette saison, Poulsen a marqué 6 buts en 37 rencontres en Bundesliga.

Pyry Soiri, lui, a passé la majeure partie de son enfance en Afrique. Il évolue dans le club de l’élite danoise (Superliga) d’Esbjerg fB. International finlandais depuis le 6 octobre 2017 et le nul (1-1) contre la Croatie en amical, il compte 30 sélections (7 buts).

Ethan Ampadu-Manuel Akanji

Le premier match de cette deuxième journée de l’Euro opposera le Pays de Galles à la Suisse. En toile de fond de cette conclusion de la première journée du groupe A (celui de la Turquie et de l’Italie), on suivra un duel à la sauce ouest-africaine. Il opposera le milieu de terrain gallois d’origine ghanéenne Ethan Ampadu (20 ans) et le défenseur suisso-nigérian Manuel Akanji (25 ans). Imaginez un Ghana-Nigeria avec ces deux gaillards sur le pré…

Le premier est sociétaire de Chelsea depuis 2017. Le club londonien l’avait prêté à Leipzig (2019-2020, 6 matches) puis à Sheffield United (2020-2021, 25 matches). Il est le fils de l’ancien international irlandais d’origine ghanéenne Patrick Kwame Ampadu. Dès lors, il avait la possibilité de jouer pour quatre sélections : l’Irlande et le Ghana, grâce à son père donc, l’Angleterre où il est né et le Pays de Galles, le pays de sa mère.

Il débute sa carrière internationale avec les U16 anglais avant de choisir définitivement les sélections galloises (U17, U18 et A). Sa première sélection en tant que senior remonte au 10 novembre 2017 lors du match amical Pays de Galles-France (0-2).

Manuel Akanji est défenseur central au Borussia Dortmund (35 matches, 2 buts). Il compte 29 sélections depuis la première avec la Suisse, le 9 juin 2017. Né d’un père nigérian et d’une mère suisse, il possède la double nationalité et aurait de ce fait pu prétendre à une place chez les Super Eagles. Mais, il a choisi la sélection suisse dont il est devenu le patron de la défense. Lorsqu'il posait ses valises en Allemagne en 2018, en provenance du FC Bâle, il était courtisé par Manchester United. Il éconduira les Red Devils pour Dortmund et un contrat de 21,5 millions d’euros, qui court jusqu’en 2022.

B. N.

Voir précédemment : RD Congo, la 25e équipe de l’Euro

 Dans cette rubrique SNA vous présente, au fil du premier tour de l'Euro, la soixantaine de joueurs du tournoi qui auraient pu jouer pour 25 sélections africaines.  

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram