fbpx
French VERSION

L’Euro vu d’Afrique : Le Jet Café à Dakar était aux couleurs bleu-blanc-rouge

Le très attendu Portugal - France, affiche de la dernière finale de l'Euro, a été vécu dans une ambiance festive à Dakar. Au Jet Café, un restaurant en bord de mer, Sport News Africa a infiltré les fans des Bleus, passés par toutes les émotions mais qui repartent satisfaits de ce match nul 2-2 contre le champion d’Europe en titre.

France vs Portugal au Jet Café de Dakar (2)
France-Portugal au Jet Café de Dakar

Portugal - France s’est soldé sur un score de parité 2-2, devant près de 60.000 spectateurs à Budapest. À plus de 6.000 kilomètres de la capitale hongroise, le match a été suivi par plus d’une centaine de supporters français à Dakar. Au Jet Café, un restaurant français niché sur la corniche des Almadies, ils ont vécu avec plein d’émotions une rencontre pleine de rebondissements.

La tension était palpable sur le visage de Léa. La jeune femme qui travaille à l’institut français de Dakar ne parvenait pas à cacher son inquiétude dans cette première période. Pourtant, la France était déjà qualifiée avant ce choc. Mais il fallait battre ce voisin qui l’a privé de sacre à domicile il y a cinq ans. Et surtout prendre la première place du groupe et éviter ainsi l’Angleterre en 8es de cet Euro 2020.

France vs Portugal au Jet Café de Dakar (3)

Au Jet Café de Dakar

Crispation

La crispation s’accroit alors lorsque le Portugal ouvre le score sur penalty grâce à l’inévitable Cristiano Ronaldo. La France parvient à égaliser toutefois par Karim Benzema juste avant la pause (1-1). Une délivrance pour l’attaquant du Real Madrid qui a fait soulever les supporters au moment de s’élancer pour transformer la sentence.

«On essaye de reprendre confiance après avoir été mené 1-0. On est là pour les soutenir en espérant qu’ils ne vont pas nous décevoir» confie Léa qui n’affiche pas une énorme confiance pour la 2e période. «Je les sens un peu stressés, beaucoup moins harmonisés que contre l’Allemagne. C’est ce qui me fait douter pour la suite mais on garde espoir».

«On s’est fait un peu avoir sur ce pénalty du Portugal mais heureusement que l’arbitre n’est pas que du côté des Portugais avec notre égalisation également sur penalty», reconnait Geoffrey au micro de SNA, au terme de cette première période haletante. De son côté, Jimmy, tente d’expliquer cette tension palpable chez ses compatriotes.

Ovation

«On a été blessé dans notre orgueil après le nul face à la Hongrie où on a globalement mal joué et ça a été compliqué. Mais aujourd’hui c’est l’occasion de prendre notre revanche. Et je pense que c’est plus important lorsqu’on est à l’étranger de montrer que notre équipe est plus forte parce que vous voyez autour de nous, il y a plein de Français mais aussi pas mal de Sénégalais et même des Portugais», explique ce jeune trentenaire qui évolue dans les fonds d’investissement au Sénégal.

Un optimisme renforcé par le doublé de Benzema qui donne l’avantage aux Bleus dès le retour des vestiaires. Un but hautement célébré par des acclamations d’une grande partie de la foule. Malgré un climat plutôt frisquet avec la fraîcheur marine, ce but semble avoir réchauffé le public. Même si derrière, ils vont déchanter avec ce nouveau pénalty accordé aux lusitaniens. Beaucoup de contestations pour cette faute de main de Jules Koundé qu’ils trouvent trop sévère.

France vs Portugal au Jet Café de Dakar (1)

Au Jet Café de Dakar

Célébrations et communion...

Cristiano Ronaldo lui, ne se fait pas prier pour égaliser à 2-2. Derniers frissons avec cette frappe de Paul Pogba détournée sur le poteau par le portier portugais. Mais ce match nul semble suffire à la France et à ses supporters présents dans ce resto à Dakar. « Content qu’on termine leader parce qu’on aurait pu en cas de défaite ce soir, finir 3e et rencontrer la Belgique», rassure Jimmy.

Un sentiment partagé par Geoffrey. «On était dans un groupe difficile avec l’Allemagne, le Portugal et la Hongrie. Mais je reste confiant pour les Bleus pour les phases à élimination directe». Au-delà du résultat, c’est surtout la convivialité de vivre l’Euro en communauté même loin de chez eux qu’apprécient nos interlocuteurs. «C’est plus pour cette ambiance que je suis là, avoir le confort de ses amis, la présence de la culture française mais également de s’imprégner de la culture sénégalaise» révèle Geoffrey qui vit à Dakar depuis un an.

Les supporters français du Sénégal ont grand espoir de revenir jusqu’au 11 juillet dans ce lieu. Pour peut-être, célébrer une victoire en finale de l'Euro 2020.

Moustapha M. SADIO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram