fbpx
French VERSION
,

Liga espagnole : le Top 3 des Africains de la saison

Pour Spornewsafrica les Marocains Youssef En-Nesyri et Yassine Bounou du FC Séville et le Togolais Dakonam Djenè de Getafe sont les Africains qui se sont le plus distingués durant cette saison de Liga espagnole. Explications.

 

L'attaquant marocain du FC Séville, Youssef En-Nesyri (premier plan), peut jubiler. Il a réalisé une saison XXL.
L'attaquant marocain du FC Séville, Youssef En-Nesyri (premier plan), peut jubiler. Il a réalisé une saison XXL.

Youssef En-Nesyri, le Lion a rugi

Il est l’un des meilleurs attaquants de la Liga cette saison. Auteur de 18 buts en 38 matches, l’international marocain est en tête des buteurs du FC Séville, le cinquième artificier de la Liga à cinq unités du podium occupé dans l’ordre par Lionel Messi (30 buts, FC Barcelone), Gerard Moreno (23, Villarreal) et Karim Benzema (23, Real Madrid). Luis Suarez (Atlético de Madrid, champion), quatrième, ne le devance que trois petits buts.

En-Nesyri, qui n’a joué qu’en Espagne (Malaga, Leganés et FC Séville, depuis 2016-2017), réalise ainsi la saison la plus prolifique de sa carrière. Il n’a jamais atteint la barre des 10 buts. À 23 ans, le Lion de l’Atlas (17 sélections, 3 buts), acheté 20 millions d’euros l’année dernière, voit sa valeur marchande bondir de 50% selon transfermarkt.

Yassine Bounou, une cage presque inviolable

Au FC Séville, il y a Youssef En-Nesyri devant. Il y a aussi, derrière, Yassine Bounou («Bono» sur le dos de son maillot). Comme l’attaquant sévillan, le gardien de but andalou est marocain. Il a réalisé une saison majuscule comme son compatriote.

En 33 matches, Bono n’a encaissé que 28 buts, soit en moyenne moins d’un but par match. Il totalise 15 clean sheets, seulement 2 de moins que l’intraitable Slovène de l’Atlético de Madrid, Jan Oblak, champion d’Espagne.

Cerise sur le gâteau : non content d’avoir réussi à garder sa cage inviolée durant 556 minutes cette saison, un record à Séville, il marqué un but en championnat. C’était le 20 mars, pour le compte de la 28e journée. Le FC Séville, mené 1-0, se dirigeait vers une défaite sur le terrain de Valladolid. C’est alors que l’équipe de Julen Lopetegui sera sauvée par son gardien marocain, qui égalisa dans les arrêts de jeu (90+4).

Arrivé en Andalousie en 2019 sous forme de prêt, l’international marocain (11 sélections) officiera surtout lors des matches de l’Europa League. Ses 6 clean sheets et ses arrêts décisifs contribueront à la victoire finale du FC Séville. C’est donc logiquement que le club l’achète l’été dernier pour une bouchée de pain : 4 millions d’euros. Cette saison il est définitivement passé devant le Tchèque Tomas Vaclik dans la hiérarchie des gardiens, devenant le numéro 1. La valeur marchande du Marocain de 30 ans aurait désormais grimpé à près de 20 million d’euros.

Dakonam Djenè, la régularité en silence

C’était sa quatrième saison en Liga avec Getafe où il demeure indispensable. Le capitaine togolais du 15e de la Liga a réalisé, une nouvelle fois, une saison sérieuse au sein de la défense centrale de son équipe. Même s’il reste encore peu connu du grand public, son talent ne fait aucun doute pour les amoureux du championnat espagnol.

Habile des deux pieds et à l’aise techniquement, Dakonam Djené, en plus d’être le patron de la défense de Getafe, est un excellent premier relanceur. Il a même réussi deux passes décisives cette saison.

Acheté à moins de 3 millions d’euros, le joueur de 29 ans serait désormais évalué à 20 millions d’euros sur le marché des transferts.

Mariétou SOUMARÉ

(Stagiaire)

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram