fbpx
French VERSION

Ligue 1 ivoirienne : fin du "huis-clos" à Abidjan

L'interdiction du public aux matchs de Ligue 1 ivoirienne n'aura duré que deux journées.  Le Comité de normalisation est, en effet, revenu sur sa décision. Mais tous les matchs se joueront à Abidjan à partir de la 4e journée.

Mme Dao Gabala donnant le coup d'envoi d'un match

Selon un communiqué publié ce vendredi, les gradins du stade Robert Champroux d'Abidjan seront ouverts au public dès la troisième journée de Ligue 1 ivoirienne, ce week-end. « Nous allons admettre des supporters dans le strict respect des mesures barrières contre le Covid-19 », informe, la présidente du Comité de normalisation du foot ivoirien. Mariam Dao Gabala met ainsi fin aux grincements de dents qui ont accompagné sa décision de "fermer" les portes des stades à cause du Covid-19.

Les supporters des clubs phares que sont l'Asec et l'Africa Sport d'Abidjan avaient, en effet, laissé éclater leur colère. Cette décision faisait, pourtant, suite à la montée en flèche du nombre de contaminations en Côte d’Ivoire. Mais la dirigeante compte sur la discipline des acteurs du foot ivoirien. « Je voudrais en appeler à votre sens de la responsabilité et du civisme pour encadrer vos supporters. Masques et distanciation sont obligatoires. Ils peuvent animer (tambours, trompettes etc.), mais, ils ne doivent pas chanter, sauf en portant des masques », exhorte Mariam Dao Gabala.

Tous les matchs à Abidjan !

L’autre annonce importante du Comité de normalisation est que tous les matchs se joueront désormais à Abidjan. Et ce, à partir de la 4e journée. « Cette décision prise d'un commun accord avec le ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique vise à faciliter la réalisation des tests du Covid-19 », justifie l’instance dans son communiqué. Mais cette décision est loin de faire l’unanimité du côté des clubs Ligue 1 ivoirienne. Ceux basés hors de la capitale commencent déjà à grogner. C’est le cas notamment du Sporting Club de Gagnoa, dans le Centre-Ouest du pays.

Le président du club fait part de sa colère dans un entretien téléphonique avec SNA. « Je ne suis pas d'accord avec cette décision, parce que mon club est le seul dont les joueurs résident tous dans notre ville. Je vais donc écrire à la fédération pour protester contre cette mesure. Elle doit prendre des dispositions pour que nos joueurs fassent leurs tests Covid à Gagnoa », peste Youssouf Diabaté.

Jean-Claude DJAKUS

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram