fbpx
French VERSION

Ligue des champions : Ces Africains qui ont marqué les finales

Le Sénégalais Edouard Mendy et le Marocain Hakim Ziyech font désormais partie des Africains qui ont gagné la Ligue des champions. Dans ce groupe de vainqueurs de la C1, il y en a même qui ont vraiment marqué les finales comme Rabbah Madjer ou encore Samuel Eto’o Fils.

Samuel Eto'o Fils-Ligue des champions-Inter Milan
Avec 3 sacres et deux buts en finale, Samuel Eto'o a marqué l'histoire de la C1

1984 : Grobbelaar, le goal volant de Liverpool

Les plus jeunes ne connaissent peut-être pas Bruce Grobbelaar. Parce qu’après l’arrêt de sa carrière de footballeur, à la fin des années 90, sa reconversion en tant qu’entraîneur ne connait pas la même réussite. Mais bien avant l’incroyable duo Salah-Mané, ce Zimbabwéen a marqué l’histoire de Liverpool.

Né en 1957 à Durban, en Afrique du Sud, Grobbelaar est une légende des Reds. Il garde les cages du club de la Mersey 628 fois entre 1981 et 1994. Avec Liverpool, il réalise le plus beau palmarès d’un Africain en Angleterre. Le portier aux 32 sélections avec le Zimbabwe remporte 6 championnats, 3 FA Cup, 3 League Cup, 5 Sharity Chield. Mais surtout, une Ligue des champions en 1984. Il est le premier africain à gagner ce trophée.

Rabbah Madjer inscrivant d'une talonnade un but en finale de Ligue des champions

1987 : Rabbah Madjer, une talonnade éternelle d’un Fennec

«Il a fait une Madjer». A jamais, l’élégant milieu offensif algérien Rabbah Madjer a laissé son empreinte dans l’histoire du football. Sa talonnade en finale de Ligue des champions reste dans la postérité. En effet, en 1987, alors que Porto est mené par le Bayern depuis la 24e minute (1-0),

Madjer égalise à la 79e minute d’une superbe talonnade. Le Fennec devient le premier Africain buteur en finale de Ligue des champions. Trois minutes après son égalisation, l’Algérien se mue en passeur et offre le but de la victoire à Juary. Porto s’impose 2-1 et inscrit son nom dans le palmarès de la LDC. Madjer lui, entre dans les annales du foot.

1993 : Abedi Pelé à la baguette…

A France, le 12 juillet 1998 est inoubliable. A Marseille, le 26 mai 1993 est gravé dans les mémoires à jamais. Le coup de boule de Basile Boli qui trompe le gardien milanais Rossi est dans la légende. Le corner est signé Abedi Pelé. Le milieu offensif ghanéen a d’ailleurs lui-même obtenu ce coup de pied arrêté qu’il exécutera merveilleusement bien. Cette victoire, l’unique d’un club français en Ligue des champions porte aussi son empreinte. Elle efface sa déception deux ans plus tôt contre l’Etoile rouge de Belgique.

1995 : Nwanko Kanu un jeune nigérian de 19 ans dans la légende

Dans les années 90, le Nigeria a produit une génération de footballeurs extrêmement talentueux. Parmi eux, il y a le longiligne Nwanko Kanu. Très technique malgré sa grande taille et ses longues jambes, l’ancien numéro 4 s’est très tôt fait un nom sur la scène européenne. C’est à 19 ans, qu’il gagne la Ligue des champions avec l’Ajax Amsterdam. En finale contre le Milan AC, il entre en jeu à la place de Clarence Seedorf (54’). Il est donc présent sur la pelouse lorsque le jeune Kluivert (18 ans) marque l’unique but de la partie (1-0). Grâce à ce sacre, Kanu est le plus jeune joueur africain, vainqueur de cette compétition.

2006, 2009, 2010 : Samuel Eto’o certainement le plus grand

Le Camerounais Samuel Eto’o Fils a un palmarès à la hauteur de son talent. Excepté la Coupe du monde, l’ancien attaquant des Lions Indomptables a tout gagné: les JO, la CAN, des titres de champion et bien entendu, la prestigieuse Coupe aux grandes oreilles! Mister Eto’o l'a même soulevée trois fois. Et à chaque fois, il fut un très grand artisan du sacre final. En 2006, il marque lors de la finale remportée (2-1) par le FC Barcelone devant Arsenal.

Trois ans plus tard, il décroche à nouveau le titre avec les Catalans en ouvrant le score face à Manchester United (2-0). Et l’année d'après, transféré à l’Inter, il triomphe encore. Il ne marque pas cette fois-ci mais joue un rôle très important dans le dispositif de Mourinho qui éteint le Bayern Munich. Le Camerounais est d’ailleurs le seul joueur de l’histoire du football à avoir réussi deux triplés d’affilée (championnat – C1 et Coupe nationale) avec deux clubs différents. Le Barça (2006 et 2009) et l’Inter en 2010.

Didier Drogba

2012 : Didier Drogba passe par toutes les émotions

Quelle revanche sur le destin ! En 2008 pour sa première finale, Didier Drogba est exclu à cause d’un coude sur le Serbe Nemanja Vidic et Chelsea perd contre Manchester United. Et en 2012, DD est l’homme de la finale 2012 entre Chelsea et Bayern. Auteur du but égalisateur des Blues à la 88e minute, il commet un penalty durant les prolongations. Mais heureusement, Robben rate la sentence devant Petr Cech. Et l’Ivoirien inscrira aux tirs au but, le penalty victorieux. Mais au-delà de ce sacre, l’ancien attaquant de Chelsea a marqué 44 buts en C1. Il est le meilleur artificier africain dans cet exercice.

2021 : Edouard Mendy, l’histoire retiendra

Après le Marocain Yassine Bounou avec le FC Séville la saison passée en Europa League, le Sénégalais Edouard Mendy a disputé et gagné une finale de Coupe d’Europe. Dans l’histoire de la compétition reine, ce n’était arrivé qu’une seule fois qu’un africain soit dans les cages lors d’une finale. C’était donc Bruce Grobbelaar (1984 et 1985). Mais ce qui est particulier chez le portier sénégalais, c’est qu’il découvrait la C1. Et il a réussi à garder sa cage inviolée 9 fois sur 12. Juste phénoménal.

Demba VARORE

Les Africains sacrés (comme remplaçant ou titulaire)

2021 : Edouard Mendy, Hakim Ziyech (Chelsea)

2019 : Sadio Mané, Mouhamed Salah, Joel Matip et Naby Keita (Liverpool)

2018 : Achraf Hakimi (Real Madrid)

2012 : Obi Mikel, Salomon Kalou, Michael Essien et Didier Drogba (Chelsea FC).

2011 : Seydou Keita (FC Barcelone)

2010 : Samuel Eto’o, Sulley Muntari et McDonald Mariga (Inter Milan)

2009 : Yaya Touré, Seydou Keita et Samuel Eto’o (FC Barcelone)

2006 : Samuel Eto’o (FC Barcelone)

2005 : Djimi Traoré (Liverpool FC)

2004 : Benni McCarthy (FC Porto)

2002 : Geremi Njitap (Real Madrid)

2001 : Samuel Kuffour (FC Bayern)

2000 : Geremi Njitap (Real Madrid)

1995 : Finidi George et Nwankwo Kanu (Ajax)

1993 : Abedi Pelé (Marseille)

1987 : Rabah Madjer (FC Porto)

1984 : Bruce Grobbelaar (Liverpool FC)

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram