fbpx
French VERSION

Ligue des champions : impossible n’est pas Bavarois !

Le Bayern Munich devra sortir le grand jeu pour espérer se qualifier en demi-finale. Mais pour cela, il faudra marquer deux buts face au Paris Saint Germain qui ne se laissera sans doute pas faire à domicile.

Le match retour entre le PSG et le Bayern Munich s'annonce palpitant

Le Bayern Munich, tenant du titre, éliminé en quart de finale ? C'est bien possible. Battu (3-2) à domicile, il y a une semaine par le Paris Saint Germain, les Munichois devraient élever leur niveau de jeu ce soir (19h00). Car, ils sont proches d’une élimination. Il faut alors sonner la révolte au Parc des Princes. Même si l’histoire rappelle que le PSG a 95%  de chance de se qualifier en demi-finale.  Le Bayern n’aura pas d’autre choix que de battre les Parisiens par notamment deux buts d’écart. Mission pas du tout impossible pour les Allemands qui ont  l’ADN de la gagne dans les gênes.

D’ailleurs, l’ancien international français Lizarazu met en garde les Français et les invite à ne pas subir le jeu. «La clé du match ? Si je me place du point de vue du PSG, je ne peux pas subir autant qu'au match aller, c'est beaucoup trop risqué... Je ne pourrai pas toujours compter sur Navas. Donc, il faut arriver à avoir des séquences de possession, faire courir le Bayern, tout en gardant mes qualités de contre-attaquant», estime le champion du monde 1998 dans L'Equipe.

Au match aller, le PSG s’était montré très réaliste. Mais, les Allemands étaient carrément dominateurs. On peut donc assister à une même configuration que la rencontre aller. Qu’importe ce que le Bayern va démontrer, seulement pour le défenseur du PSG, Presnel Kimpembe, ses coéquipiers vont jouer avec leurs armes.

«Nous devons marquer», selon Hansi Flick

Malgré leur handicap de deux buts à remonter, le Bayern ne veut pas baisser les gardes avant la fin des 90 minutes de jeu. «Nous savons que nous devons marquer. Ce sera compliqué, mais c'est pour ces matches qu'on joue au foot. Nous voulons renverser Paris. Évidemment, nous serions ravis d'y arriver», rétorque Hansi Flick, le coach du Bayern.

Le PSG pourrait cependant souffrir de l’absence de Marquinhos. Le capitaine est un joueur qui donne de la voix,  harangue et remobilise la troupe dans les temps faibles. Kurzawa, Icardi sont également à l’infirmerie.  Tout comme le Bayern qui devra se priver également de Lewandowski (genou), Costa (pied), Gnabry (malade), Süle (cuisse), Tolisso (cuisse).

Cependant,  bien que le Bayern fait face à une hécatombe, l’entraîneur parisien se veut méfiant. «Ils (le Bayern) sont favoris et cela ne me dérange pas. Ils sont tenants du titre et nous sommes challengers pour gagner le trophée. Le champion est toujours favori. Le PSG veut gagner tous les matchs et cela serait important pour le club d'être en demi-finale», lance Pochettino pour se départir de toute pression. «C'est toujours une confrontation où les deux équipes peuvent passer. J'ai beaucoup de respect pour le Bayern car c'est la meilleure équipe d'Europe. On doit leur montrer du respect et mais on a confiance en nos forces et on doit essayer de les battre et d'avoir la qualification», ajoute le technicien argentin.

PSG/Bayern Munich qui sera à quai ce soir ? Réponse à 19h00.

Jim CEESAY

Équipe probable

Paris : Navas, Dagba, Danilo, Kimpembe, Diallo, Guèye, Paredes, Di María, Draxler, Neymar, Mbappé
Bayern : Neuer, Pavard, Boateng, Hernández, Davies, Kimmich, Alaba, Sané, Müller, Coman, Choupo-Moting

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram