fbpx
French VERSION

Mais qui est donc ce Paul Onuachu ?

Passé par le Danemark avant d’atterrir en Belgique en août 2019, le Nigérian Paul Onuachu claque but sur but en Jupiler Pro League cette saison. Surgit de nulle part, l’attaquant de 26 ans est actuellement le meilleur artificier africain dans les championnats européens. Onuachu est même 2e au classement du Soulier d’Or européen. Rien que ça !

L'international nigérian Paul Onuachu, attaquant de Genken Pro League
Paul Ebere Onuachu

Après deux défaites successives en Jupiler Pro League, Genk (2e) a stoppé l’hémorragie, hier jeudi. Les Bleus ont en effet fait un match nul à domicile (1-1) face à la Gantoise pourtant très mal classé (13e). Et ce point, ils le doivent encore à Paul Ebere Onuachu. L’attaquant nigérian a rapidement trouvé le chemin des filets dès la 7e minute. Mais Genk se fait rattraper juste avant la pause.

2e au classement du soulier d’Or européen

Cette saison, le Nigérian, que beaucoup découvrent, a permis aux Limbourgeois d’engranger la plupart de leurs points. En effet, sur 11 rencontres gagnées par son équipe en 21 journées, Paul Onuachu a marqué 9 fois. Le joueur de 26 ans s'illustre presque à chacune de ses sorties. Meilleur artificier de la Jupiler Pro League, Onuachu a trouvé le chemin des filets 20 fois. Aucun Africain ne fait actuellement aussi bien dans les championnats européens.

Ces performances hissent ainsi l’international nigérian (7 sélections, 1 but) sur le podium du Soulier d’Or européen. Onuachu (30 pts) est pour le moment deuxième derrière l’inévitable Lewandoski (21 buts, 42 pts). Mais à égalité avec Cristiano Ronaldo (15 buts, 30 pts) car la Serie A est mieux référencée que la Jupiler Pro League.

Ebedei, Midtjylland, Genk…

Avant de se faire un nom en Belgique, Paul Onuachu a passé 7 saisons au Danemark. Il n’était pourtant pas ce serial-killer qui carbure aujourd’hui à presque un but par match (0, 96 plus précisément). Mais il a tout de même des stats dignes d’un bon avant-centre. Arrivé, en effet, à FC Midtjylland en 2012 en provenance du FC Ebedei, filiale nigériane du club danois, Onuachu a quitté en 2019 avec 74 buts en 181 matchs au compteur. Correct surtout si l’on sait que durant ses premières années il a logiquement très peu joué en tant que titulaire.

Sa valeur marchande a doublé

Géant par la taille (2m01), Onuachu est évidemment bon dans les duels aériens. Il marque donc beaucoup de la tête. Le Nigérian n’est toutefois pas gêné dans le jeu au pied. Le natif d’Owerri (sud du Nigeria) est également capable de déborder, de prendre de la vitesse et de centrer aisément. «C’est un travailleur, il a toujours beaucoup bossé. Il a dû attendre sa chance mais je suis content pour lui», témoignait il y a quelques jours, le défenseur Alexandre Scholz, son ancien coéquipier à Midtjylland (Danemark) à la chaîne belge, RTBF. «Il va encore marquer des buts pour Genk» estime le Danois. Mais à ce rythme, ce n'est cependant pas certain qu'Onuachu reste encore longtemps dans le club belge. Sa valeur a, en tout cas, doublé. De six millions d’euros l’été dernier, elle est passé à 12 millions.

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram