fbpx
French VERSION
,

Maroc/Racisme: les sanctions tombent après l’affaire Issoufou Dayo

L'international burkinabè de la RS Berkane, Issoufou Dayo

Victime d’insultes à caractère raciste lors d’un match de D1 ayant opposé l’Ittihad de Tanger (IRT) à la Renaissance Sportive de Berkane (RSB), le défenseur international burkinabé, Issoufou Dayo obtient une certaine réparation morale. Jeudi 15 juillet, la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a indiqué que la Commission de discipline a entendu l’arbitre de la rencontre, l’arbitre délégué, des responsables des deux clubs ainsi que le joueur lui-même.

L’instance a décidé d’infliger des sanctions à l’IRT. Et elle n’y est pas allée avec le dos de la cuillère. La Commission centrale de discipline a ainsi suspendu le joueur de l’IRT, Tarik Asstati, pour 8 matches fermes, avec une amende de 20.000 DH (1.900 euros). Le Sécrétaire général (SG) du club se voit infliger une suspension de 6 matches fermes et une amende similaire. L’entraineur Driss Mrabet n’échappe aux sanctions puisqu’il écope d’une suspension de 4 matches et d’une amende de 900 euros. Ittihad de Tanger devra par ailleurs s’acquitter de trois autres sanctions d’environ 900 euros chacune.

Du côté de Berkane, le joueur Bakr El Hilali et le SG Abdélkrim Kacimi ont été aussi sanctionnés.

M.H.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram