fbpx
French VERSION

Meeting de Doha: Nanyondo, un optimisme modéré

Après sa désillusion de l'année dernière, Winnie Nanyondo revient à Doha pour se racheter. Après avoir raté le podium de peu sur 800 m, l’athlète ougandaise, qui baigne dans un optimisme mesuré, vise toutefois mieux dans cette dernière série de la Ligue de diamant 2020 prévue ce vendredi soir. 

Pas de promesse, mais une volonté ferme d’effacer la cruelle déconvenue de l’année dernière. Winnie Nanyondo revient ce soir à Doha plus déterminée et plus ambitieuse que jamais. La coureuse de demi-fond ougandaise espère enfin monter sur le podium d’un meeting de Ligue de diamant. Une performance que l’athlète de 27 ans a manquée pour seulement 0,43 secondes dans ce même stade Suhaim bin Hamad de Doha, l'an dernier. «Je ne peux rien promettre… (mais) je vais donner le meilleur de moi-même», soutient avec prudence la médaillée de bronze du 800 m des Jeux du Commonwealth 2014.

Pas d’euphorie donc pour la coureuse ougandaise avant de se lancer sur la piste ce vendredi. Mais une prudence légitime. Winnie Nanyondo sait, en effet, que ses performances de la saison sont loin des standards de beaucoup de ses concurrentes. «Cette année n'est pas facile pour moi», reconnaît-elle d’ailleurs. Cependant, son entraîneur voit les choses autrement. Optimiste, Addy Ruiter pense que sa protégée ne manque pas d’arguments pour créer la sensation à Doha. «Les participantes au 800 m ne sont pas toutes d'un très haut niveau à Doha, il y a donc des opportunités pour elle», dit le technicien néerlandais.

La Kényane Faith Kipyegon parmi les favorites

Winnie Nanyondo a terminé huitième sur 1000 m au meeting de Monaco le 14 août dernier et neuvième sur 1500 m à l'Ostrava Golden Spike en République tchèque le 8 septembre. Pas terrible face à des adversaires beaucoup plus cotées. Parmi elles, la Kényane Faith Kipyegon. La championne du monde du 1 500 m, qui a raté de peu le record du monde du 1 000 m à Monaco, fait partie des favorites de cette course. L'Éthiopienne Habitam Alemu, médaillée de bronze au 800 m aux Championnats d’Afrique 2018, sera également dans les starting-blocks pour tenter de boucler en beauté la série 2020 de la Diamond League écourtée par la pandémie de coronavirus.

Jean-Charles MAMBOU

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram