fbpx
French VERSION
,

MMA : Ngannou, champion du monde des lourds

Battu par Stipe Miocic lors de son premier essai en janvier 2018, Francis Ngannou prend une belle revanche cette nuit à Las Vegas. Le Camerounais arrache, en effet, sa ceinture au poids lourd le plus titré de l'histoire de l'UFC. Après une victoire par KO.

Francis Ngannou, champion du monde des poids lourds en MMA
Francis Ngannou, champion du monde des poids lourds en MMA

Ça y est, c’est fait ! L'Ultimate Fighting Championship (UFC), la plus prestigieuse ligue d'arts martiaux mixtes (MMA) du monde, a un nouveau roi. Il vient d’un petit village de la région de l’Ouest au Cameroun, pays d’Afrique Centrale.

Francis Ngannou (34 ans) est, en effet, le nouveau champion du monde des poids lourds de l’UFC. Le «Predator» a battu cette nuit l’Américain Stipe Miocic par KO, à Las Vegas. Après un premier round remporté haut la main, il n’aura ensuite fallu que 52 secondes au géant camerounais (15 victoires, 11 KO, 3 défaites) pour mettre son adversaire à terre. D’un puissant crochet gauche, il foudroie alors littéralement l’ancien champion. Obligeant l’arbitre à mettre rapidement un terme au combat qui n’a duré que 6 minutes.

«Je veux montrer que je suis le meilleur»

«J'ai eu suffisamment de temps avec mon équipe pour tout bien faire. J'ai toujours voulu ce combat pour le titre contre Stipe. Et, il a montré qu'il était un bon combattant, mais je veux montrer que je suis le meilleur». Francis Ngannou l'avait, en effet, annoncé quelques heures avant ce combat tant attendu. Il n'était plus le même combattant que Stipe Miocic domptait en janvier 2018. Ainsi, cette fois, il corrige ses erreurs.

Sans se presser, le Camerounais impose donc son rythme à son adversaire qui ne fait que subir ses coups. Des low-kicks pour commencer puis une puissante droite qui a failli éteindre la lumière assez tôt. Miocic tente de relever la tête, mais Francis Ngannou enchaîne. Le «Predator» réussit un take-down, tente un coup de pied à la tête, et relance en low-kick. Miocic est incapable de réagir.

Ngannou, 3e champion UFC africain

La minute de repos semble insuffisante pour l'Américain. Car à l’entame du deuxième round, son adversaire le charge à nouveau. Ngannou tente une grosse droite. Puis repart en low-kick avant de placer une première gauche qui fait chanceler son adversaire. Le Camerounais se met en chasse. Son challenger n’a aucun moyen de fuir. La pression est trop forte. Et Ngannou place un autre puissant crochet du gauche qui envoie le poids lourd le plus titré de l'histoire de l'UFC au tapis. C'est avec un grand sourire que le Camerounais lève les poings, ceinture à la taille, et savoure sa victoire.

«Je n'ai pas de mots pour exprimer ma joie. C'est si fou», lâche-t-il après le combat. Francis Ngannou ne manque pas de faire un clin d’œil au continent africain, qui compte maintenant trois champions UFC. Avec les Nigérians Kamaru Usman (poids mi-moyens) et Israel Adesanya (poids moyens).

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram