fbpx

Mondial hand : le Maroc revient avec ambition

Après une longue absence, le Maroc a réussi à se qualifier au Mondial de handball. Une prouesse qui suscite quelques espoirs chez les Lions de l’Atlas. En terres égyptiennes, ils devront toutefois sortir le grand jeu pour bousculer la hiérarchie dans un groupe F compliqué.

Sélection du Maroc de handball

Le handball marocain revient de loin. De très loin même. L’équipe nationale a en effet raté les 7 dernières éditions du Mondial de handball. Une éternité donc. Qualifiée pour disputer le Mondial égyptien, elle a mis fin à une longue traversée du désert, notamment grâce au coach Nourreddine Bouhadioui. Et sa défense considérée comme le principal point de fort de la sélection. Revenir au Mondial ne veut pas dire faire de la figuration toutefois. En tout cas, s’ils partent en tant qu’outsiders, les Marocains entendent bien déjouer quelques pronostics en terres égyptiennes. «Cela fait 14 ans que le Maroc attend le mondial. C’est donc une fierté pour nous de rentrer dans cette prestigieuse compétition. Aussi, il faudra montrer le meilleur visage du Maroc afin de rendre fier les supporters et le peuple marocain», indique à Sport News Africa Rezzouki Reida, l’ailier droit de Tremblay.

Le derby en tête

Figurant dans la même poule que le voisin algérien, le Portugal et l’ogre islandais, la tâche ne sera cependant pas aisée pour les Lions de l’Atlas. Le hasard du calendrier qui place le derby maghrébin dès l’entame constitue toutefois une source de motivation supplémentaire chez l’équipe. La date est déjà bien cochée chez les Lions de l’Atlas.

S’il ne revendique pas le statut de favori face à l’Algérie, Reida ne manque pourtant pas d’ambition. À l’image de toute l’équipe d’ailleurs. «Le derby contre l’Algérie est évidemment un match que l’on a coché. On espère faire un bon résultat contre cette équipe. Qui, malgré tout, part favorite de par ses joueurs et ses bons résultats en matchs amicaux», tient-il à rappeler. Mais l’objectif reste en dépit de leur statut : «passer le tour principal». C’est très loin d’être gagné d’avance. Car l’Algérie affiche le 2e meilleur palmarès au niveau africain (7 titres continentaux), derrière l’autre ogre du Maghreb, la Tunisie.

Atouts

Le Maroc a toutefois des atouts pour être un parfait trouble-fête. L’équipe compte en effet sur ses nombreux expatriés qui évoluent en France. En plus, elle vient de réaliser une longue préparation entamée à domicile à Ifrane et à Agadir. Après ce stage, le cap a été mis sur la Turquie pendant une dizaine de jours. Les Lions de l’Atlas y ont perdu leur premier match sur le score de 27-25 contre la sélection turque. Mais globalement, Rezzouki affirme que la préparation s’est bien déroulée. Les joueurs devraient ainsi rejoindre l’Egypte le 13 janvier. Avec quelques certitudes dans le jeu.

«Nos points forts seront notre défense agressive, devant un gardien historique, Yassine Idrissi. Et notre jeu rapide sera important», rappelle Rezzouki. Idrissi a en effet été nommé meilleur gardien de la CAN de handball 2012. Le joueur de Limoges est l’ancienne doublure du légendaire portier français Bruno Martini lors de la saison 2006-2007. Il fut, en outre, champion de France de D2 en 2013. Idrissi reste à ce jour l’un des meilleurs atouts du Maroc, aux côtés de Rezzouki. Ce dernier a été élu meilleur joueur à son poste lors de la CAN 2018. Sans oublier l’expérimenté Soufiane Idir, le demi-centre du HBC Gien Loiret (France).

Cap sur le Championnat d’Afrique 2022

En terres égyptiennes par ailleurs, le Maroc anticipe le futur. Car, le tournoi lui sert aussi de préparation pour les prochaines échéances, notamment africaines. «L’objectif est de préparer une équipe forte pour les échéances à venir. En premier le Championnat d'Afrique qui se tiendra à Laâyoune en 2022», affirme le patron de la Fédé Hanafi Adli.

Au Mondial, le Maroc a obtenu son meilleur classement en 1999 (17e place). Lors de leur dernière participation en 2007, les Lions de l’Atlas n’avaient en effet pas fait mieux qu’une 20e place.

Momo HADJI

Effectif du Maroc

Gardiens : Yassine Idrissi (Limoges, (Starligue FR), Alae Laaroussi, (Montada el Fida Maroc), Youssef El Mouaddar (Élite Val d'Oise, N1M FR)

Ailiers : Mohamed Zaroili (Gient Lorient N1M), Ryad Lakbi (Tremblay Starligue), Reida Rezzouki (Tremblay Starligue)

Arrières : Mohamed Amine Bentaleb (FAR Maroc), Amine Harchaoui (Qatar), Sami Lamdakkar (Frontignan Thau U18, France), Nacym Fougani (Tremblay U18), Hicham Hakimi (FAR Maroc), Lahcen Belliman (Élite Val d'Oise, N1M FR), Hassan El Kachradi (Raja Agadir Maroc), Mohammed Ezzine (FAR Maroc)

Pivots : Achraf Adli (Couron d'Auvergne N1M FR), Said El Malki, (Montada el Fida, Maroc), Mehdi Ismail Aloui (Widad Smara, Maroc), Nabil Slassi (Caen N1M FR), Younes Ouzrour P (Pontault Combault, Proligue FR)

Programme 1ère journée

Jeudi 14 janvier 2021

Maroc 17h00 Algérie

Portugal 19h30 Islande

Programme 2e journée

Samedi 16 janvier 2021

Maroc 17h00 Portugal

Algérie 19h30 Islande

Programme 3e journée

Lundi 18 janvier 2021

Portugal 17h00 Algérie

Maroc 19h30 Islande

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

> Plus

SNA LE LIVESCORE

Queretaro W
0 - 0
Atl. San Luis W
Curico Unido
1 - 0
Half Time
O'Higgins
U. Magdalena
0 - 0
Llaneros
Sampaio Correa
1 - 0
Half Time
Parana
Hills Brumbies (Aus)
0 - 2
Half Time
Blacktown City (Aus)
> Plus
SPORTNEWSAFRICA, la
référence du sport en
Afrique
A propos
Contact
Mentions légales
Protections des données
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPéTITIONS
LES Sélections NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram