fbpx
French VERSION
,

Mondiaux de judo : l’Afrique galère à Budapest

Après les quatre premières journées des championnats du monde de judo à Budapest (Hongrie), l’Afrique n’a engrangé ni médaille ni victoire. Les combattants du continent semblent loin du niveau international. Ils ont encore quatre jours pour sauver l'honneur.

De notre correspondant au Sénégal,

 

Les médaillés des récents championnats d'Afrique de Dakar posant avec leurs trophées. Aucun n'a brillé pour l'instant aux Mondiaux de Budapest.
Les médaillés des récents championnats d'Afrique de Dakar posant avec leurs trophées. Aucun n'a brillé pour l'instant aux Mondiaux de Budapest.

Ils sont 86 Africains aux 38èmes championnats du monde de judo de Budapest, en Hongrie (6-13 juin). Pourtant, après quatre journées de compétition, ce mercredi 10 juin, le compteur de médailles du continent affiche zéro. En effet, les combattants africains n’ont été à la fête ni en dames (-48 kg, -52 kg, -57 kg et -63 kg) ni en messieurs (-60 kg, -66 kg, -73 kg et -81 kg). Pire encore, ils n’ont gagné aucun combat.

Les récents champions d’Afrique à la peine

Les récents championnats d’Afrique, tenus à deux semaines des Mondiaux, semblaient être une aubaine pour donner aux judokas du continent du rythme et de la confiance. Mais, aucun des médaillés de Dakar n’a jusqu’ici tirer son épingle du jeu. Le meilleur résultat jusque-là est à mettre à l’actif du Marocain Issam Bassou, champion d’Afrique en -60 kg. Après avoir réussi à franchir deux tours, il s’est incliné au troisième face au Français Walide Khyar.

L’Égyptien Ahmed Abelrahman, champion des -66 kg, s’est lui incliné au deuxième tour face au Cubain Orlando Polanco. Le champion d’Afrique en titre des -73 kg, l’Algérien Fethi Nourine, a été sorti dès son entrée en lice par le Brésilien Eduardo Barbosa. Enfin, le Marocain Achraf Moutii, titré en -81 kg à Dakar, s’est fait éliminer au troisième tour par le Néerlandais Franck De Wit.

Les dames, pas au mieux

L’hécatombe s’est également propagée chez les dames avec les éliminations au deuxième tour de deux championnes d’Afrique, la Marocaine Iraoui (-52 kg) et de la Tunisienne Khelifi (-57 kg), respectivement face à la Japonaise Shishime et la Néerlandaise Verhagen. La Tunisienne Bedioui (-48 kg) et la Marocaine Harachi (-63 kg), elles, sont tombées dès le premier tour.

La cinquième journée, ce jeudi 10 juin, verra l’entrée en lice chez les messieurs de l’Algérien Benamadi, champion d’Afrique en titre des -90 kg. Dans cette même catégorie, on assistera aux débuts de Le Beau (RDC), de Feuillet (Île Maurice), de Mintsa Diarra et Kibikai (Gabon), de Dossou Yovo (Bénin), de Diao (Sénégal), d’Abd El Akher (Égypte) et d’Anani (Ghana).

Chez les dames, la championne d’Afrique en titre tunisienne des -70 kg, Landolsi, montera sur le tatami. On suivra aussi les premiers pas dans cette même catégorie d’Agono Wora (Gabon), de Niang Asmaa (Maroc), d’Arrey Sophina (Cameroun) et de Nenova (Afrique du Sud). Avec l’espoir que le compteur des médailles de l’Afrique sera débloqué.

Moustapha M. SADIO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram