Monsieur Karim, Señor Benzema

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Championnat étrangerFlash InfosFootballLigaPortrait du jourUNE

Monsieur Karim, Señor Benzema

Buteur et passeur décisif vendredi soir face à Alaves, Karim Benzema rapproche le Real d’un nouveau titre en Liga. Depuis une décennie maintenant, il fait le bonheur du Real Madrid et y possède un palmarès incroyable. Adoubé en Espagne. Mais boudé en France. Malheureusement. 
Hala Madrid y nada mas (Il y a Madrid et rien d’autre)
!


Depuis 11 ans, Karim Benzema fait les beaux jours du Real Madrid. Chaque saison, des attaquants ont été achetés par la Casa Blanca pour concurrencer le joueur originaire de Bron, dans l’est de la France. La légende brésilienne Raul a dû lui faire de la place en s’exilant du côté de Schalke 04, en Allemagne. Higuain est, un temps, devant Benzema. Néanmoins, c’est bien l’Argentin c’est qui est vendu au Napoli en 2013. Pareil pour le Togolais Adebayor, venu au Real Madrid… 6 petits mois. Alvaro Morata, considéré comme le futur buteur du club, est vendu à la Juventus. Et même quand il est racheté par le Real, la hiérarchie ne change pas.

Indéboulonnable

Soccer Paris Saint-Germain Pushing to Sign Karim Benzema Article ...

À des degrés moindres, Chicharito, Mariano Diaz et Luka Jovic, cette saison, ont essayé de titiller le poste de 9. Rien n’y fait : Benzema reste le patron de l’attaque des Merengues, quels que soient les joueurs. Quels que soient les entraîneurs aussi ! Pellegrini, Ancelotti, Benitez, Lopetegui, Solari et bien évidemment Zidane, lui ont toujours fait confiance. Une petite brouille aurait pu faire basculer ce statut mais les mots du Spécial One l’ont motivé.

Le coach portugais avait déclaré :  ”Si tu n’as pas de chien pour aller chasser mais que tu as un chat, alors tu prends le chat, non ? Parce que tu ne peux pas y aller seul. Nous avons un seul attaquant, Benzema. Si Benzema ne joue pas, nous avons un attaquant sur le banc de touche, mais dans ce cas-là il faudra qu’on change de système ».

Après cette conférence de presse houleuse, les deux hommes ont eu une explication :  Je suis un joueur de foot. T’es mon entraîneur, je te respecte. Respecte-moi en tant que joueur. Et à partir de ce moment-là, il n’y a plus de chat, de chien ou je ne sais pas quoi » Clair et précis. 

Le plus fidèle lieutenant de Cristiano Ronaldo pendant 9 ans, a su se réinventer, faire le jeu pour les autres. Il a su profiter de sa position pour les faire briller. Ce n’est pas pour rien qu’il est désormais le meilleur passeur décisif du club avec 114 passes. Excusez du peu. Depuis deux saisons, il joue sans Ronaldo. Et il faut dire qu’il a bien compris le rôle qu’on attendait de lui : fer de lance de l’attaque, leader taiseux, buteur. Ces trois qualités font de lui l’un des meilleurs joueurs de l’équipe madrilène et tout simplement du monde tant il est efficace sur le front de l’attaque.

A la manière d’un Roberto Firmino, il n’est pas le numéro 9 qui participe peu au jeu et qui est uniquement présent pour marquer des buts. Il est vraiment au service de ses coéquipiers. “Les gens qui comprennent le football, m’apprécient. Le football, ce n’est pas que marquer des buts ». Et pourtant cette saison, il en est déjà à 18 buts en Liga avec 8 passes décisives.
Toutes les sélections du monde voudraient un joueur comme Karim Benzema à la pointe de leur attaque. Oui, toutes. Sauf une. La seule qui pourrait lui offrir cette place.

Boudé en France 

Benzema: debate on Les Bleus recall re-opens in France - AS.com

Oui, Benzema et la France, ce n’est pas le grand amour. Surtout avec les Bleus, d’ailleurs. Quelle sélection peut se targuer d’avoir un des meilleurs joueurs du monde et se permet de le laisser de côté ? Didier Deschamps, sélectionneur français, a fait une croix sur Karim Benzema depuis le 8 octobre 2015, match où il a mis un doublé face à l’Arménie. Après cette dernière sélection, silence radio. 

Le début de ces non-sélections :  l’affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena dans laquelle Benzema est mis en examen. Et pourtant, le président de la Fédération Française de Football Noël, Le Gräet soutenait l’attaquant du Real aux prémices de cette affaire. Mais quelques semaines plus tard, juste avant l’annonce de la liste pour l’Euro 2016, le couperet tombe : « La performance sportive est un critère important mais pas exclusif pour décider de la sélection au sein de l’équipe de France de football ».  Benzema ne participera pas à l’Euro 2016. 

Pire encore, en Juin 2016, l’attaquant accorde une interview à Marca où il déclare que Didier Deschamps “a cédé à la pression d’une partie raciste de la France” pour ne pas le sélectionner. À partir de ce moment-là, Karim Benzema le sait : tant que Didier Deschamps sera sélectionneur, il ne pourra pas revenir en équipe de France. Il n’y a malheureusement jamais eu d’explications entre les deux hommes. Et entre temps, l’équipe de France a remporté le Mondial en Russie. Ce qui peut faire entendre à Deschamps que sa décision de ne pas sélectionner Benzema était une bonne idée. Mais si nous prenons les performances sportives comme le sélectionneur français aime si bien le dire, Karim Benzema devrait être en Bleu. 

En novembre dernier, Noël Le Gräet tente de mettre Benzema en fin de carrière internationale : « C’est un très bon joueur, je n’ai jamais mis en doute ses qualités. Au Real Madrid, il montre qu’il est un des meilleurs joueurs à son poste. Mais l’aventure France est terminée ». Mais Benzema, 33 ans, en pleine bourre, ne l’entend pas de cette oreille. Il espère toujours porter le n° 10 du maillot de l’équipe de France et le fait savoir sur Twitter : « Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrais un terme à ma carrière internationale. Si vous pensez que je suis terminé, laissez-moi jouer pour un des pays pour lequel je suis éligible et nous verrons».

Pas de doute, le feuilleton Benzema est loin d’être terminé!

Babacar SALL

Commentez ici

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com