fbpx
French VERSION

Mostafa, Zamalek demande des excuses à St-Étienne

Suite et sans doute pas fin du feuilleton Saint-Étienne - Zamalek – Mostafa. Après avoir rompu les négociations pour le transfert de son attaquant, le club cairote ouvre de nouveau la porte. Mais à une condition : «des excuses officielles de Saint-Étienne».

Mostefa

Le Zamalek est visiblement frustré par l'intervention de Roland Romeyer à la télévision égyptienne. En guise de réparation, ses dirigeants réclament des excuses en bonne et due forme. C’est, du moins, ce que laisse entendre Hussein Al-Samri, membre du comité exécutif du club égyptien : «Il est possible pour le club de rouvrir les négociations avec Saint-Étienne. Si nous recevons un fax officiel dans lequel le président du club s'excuse de ses propos».

Pourtant, il y aurait bien des excuses. Mais, la manière ne sied pas au dirigeant. «Des excuses circulent. Nous ne connaissons pas leur source. Ce n'est pas par courrier électronique officiel. Le chancelier Imad Abdel Aziz a reçu cette lettre circulant via WhatsApp et par l'intermédiaire d'Adam, agent de Mostafa Mohamed, sans signature, et via un gestionnaire de contrat. Nous n'avons rien reçu par un e-mail officiel et nous espérons que ce sera le cas prochainement. À partir de là, la position du comité pourrait être différente. Il est possible (…) de reprendre les négociations aux conditions du Zamalek», déclare-t-il sur le site Zamalek.news.

Le directeur de la cellule de recrutement de l'ASSE, Jean-Luc Buisine, a tenté d’apaiser la tension : «Il y a eu un malentendu dû à une erreur de traduction. Roland Romeyer est très contrarié par l'incompréhension de ses déclarations. Car, il faisait référence aux agents qui ont essayé d'obtenir une commission de sa part et lui ont menti afin de conclure l'affaire. Le président de Saint-Étienne n'a jamais voulu dans ses déclarations pointer du doigt le Conseil d'administration de Zamalek et ce n'est pas du tout ce qu'il s'est passé».

Saint-Étienne souhaite recruter Mohamed Mostafa en ce mercato. Le deal au sujet de l’attaquant du Zamalek aurait abouti autour de 5 millions d’euros. Un montant payable en deux tranches. En l'occurrence, 3 millions d'euros (1,9 milliard FCFA) à la signature et 2 millions d’euros (1,3 milliard FCFA) l'année prochaine. Seulement, la communication compromet, pour le moment, la suite.

Amina SOGUI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram