fbpx
French VERSION
, ,

Liga : Diakhaby charge, Cala dément, Valence réplique

La confusion est totale. Mouctar Diakhaby est montée au créneau ce mardi pour apporter des précisions sur son altercation avec Juan Cala. Le défenseur d'origine sénégalaise accuse celui de Cadix de l'avoir taxé de "noire de merde". Ce que dément le défenseur andalou. Un démenti qui met Valence dans tous ses états.

Mouctar Diakhaby et ses coéquipiers quittent la pelouse du FC Cadix.
Mouctar Diakhaby et ses coéquipiers quittent la pelouse du FC Cadix.

Le ton est encore monté du côté de Valence, 48 heures après le présumé incident raciste entre Mouctar Diakhaby et Juan Cala. Et ce sera désormais parole contre parole jusqu’à la fin de l’enquête de la Liga. Ce mardi, le défenseur français est sorti de son silence pour donner plus de détails les raisons de sa colère dimanche. Et les mots qu’aurait prononcés le défenseur de Cadix sont plus que choquants. « Il m’a dit ''noir de merde'' », soutient, en effet, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais.

Des propos que Mouctar Diakhaté et le FC Valence ont encore du mal à digérer. « C’est intolérable, je ne peux pas cautionner cela. Cela ne doit pas exister, encore plus dans le foot. Avec mes équipiers, nous avons décidé de rentrer aux vestiaires, ce qui a été une bonne décision. Ces mots m’ont blessé. J’espère que la Liga va agir et sanctionner le joueur. », poursuit l’international Espoirs français. Juan Cala va donc devoir convaincre la Liga et l’opinion espagnole qu’il s’agit de fausses accusations.

Cala nie en bloc

C’est, en tout cas, ce qu’il a tenté de faire croire ce mardi. « Je ne sais pas ce qu’il croit avoir entendu. Soit il a mal entendu, soit il invente tout. Je lui ai juste dit de me laisser tranquille. Je n’ai pas de problème à le rencontrer pour qu’on s’explique. Il n’y a pas de racisme dans le football espagnol, on a tous cinq ou six équipiers de couleur. Mais je suis publiquement lynché, je suis menacé : tout cela est un cirque », assène le défenseur espagnol.

Juan Cala rejette ainsi en bloc les accusations ainsi que toutes les rumeurs autour de cette intrigante affaire. « Cest faux de dire que j’ai proposé de m’excuser pour que Diakhaby reprenne le match car je n’ai rien fait de répréhensible. Il n’y a pas de preuve. Et je vais attaquer le président de Valence pour diffamation. », promet-il. Mais cette charge n’a pas été du goût des dirigeants Valenciens. La direction du club est, donc, montée au créneau pour en remettre une couche.

La réplique salée de Valence

Le club ché s’en est ainsi pris, une nouvelle fois, au défenseur de Cadix. « Valence regrette profondément les déclarations du joueur de Cadiz… Juan Cala a perdu une excellente occasion d'accepter cette erreur et de s'excuser auprès de la personne concernée. Au lieu de cela, il a attaqué le joueur lui-même et d'autres membres de Valence. Le club croit totalement son joueur et lui réitère son plein soutien », regrette le club dans un communiqué. La grande confusion.

Wahany Johnson SAMBOU

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram