Msakni, le fantasque soliste

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus FootballArticlesFootball

Msakni, le fantasque soliste

Rares sont les partenaires et adversaires qui lui arrivent à la cheville. Youssef Msakni est à son apogée.

Une qualité de dribble exceptionnelle, la vista, le cran, le tempérament, l’aptitude de la passe décisive : Youssef Msakni continue d’illuminer la sélection tunisienne et le championnat du Qatar.

«C’est un footballeur de la tête aux pieds. Par sa taille moyenne, par sa façon de caresser le cuir, par son astuce et sa malice instinctives, par son art décisif du contre-pied, il fait l’unanimité autour de lui», encense lapresse.tn.

Après s’être forgé une belle réputation avec l’Espérance de Tunis de 2008 à 2012 (4 titres de champion d’affilée, 1 Coupe de Tunisie, 1 Ligue des champions CAF, 1 Ligue des champions arabe), Msakni a pris son monde au dépourvu. Il ne tente pas l’expérience en Europe alors qu’il est très sollicité. Il rallie plutôt Lekhwiya mais avec de l’ambition dans les godasses.

«Tous les ans, je réalise que j’ai pris la bonne décision en partant pour le Qatar. Si c’était à refaire, je prendrais la même décision». Et pour cause : dès ses débuts, le fantasque tunisien se montre éblouissant et décisif grâce à une panoplie complète : lobs, frappes enroulées, dribbles chaloupés…

Pas de carrière européenne

Il va disputer sa huitième saison au Qatar, qu’il a fini de conquérir. Double vainqueur de la Coupe de la Ligue (2015 et 2016), triple vainqueur de la Coupe du Qatar (2013, 2015 et 2018) et double vainqueur de la Coupe du Prince (2016 et 2018), Msakni a aussi été 5 fois champion du Qatar.

Plus qu’un attaquant, c’est le détonateur d’Al Dahil, issu de la fusion entre Lekhwiya et Al Jaish. C’est aussi le facteur X qui peut changer le cours d’un match. Avec le champion en titre, Msakni a, en effet, joué 113 matchs, inscrit 71 buts et distillé 50 passes décisives. Ce qui en fait un incontournable en sélection, même à court d’endurance.

Youssef Msakni, qui a fêté sa première cape le 9 janvier 2010, lors d’une défaite (1-2) contre la Gambie, compte 62 sélections. Il marque l’équipe tunisienne depuis une décennie, en faisant preuve d’ingéniosité dans le jeu : 11 buts et 16 passes décisives. Même s’il y a ce goût d’inachevé dans sa carrière internationale, Mondher Kbaier peut compter sur ce joueur clé. Capable, par sa technique et son inspiration, de garder le cuir, de temporiser et d’organiser le jeu. Créatif milieu offensif, Msakni peut évoluer en meneur de jeu, sur un côté ou même à la pointe de l’attaque. Il offre ainsi de nombreuses options à son sélectionneur.

Yacine DIENG

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com