fbpx
French VERSION

Natation/Afrique du sud : Chad Le Clos, le maître du papillon

Au lendemain du 50 m papillon, Chad le Clos (29 ans) et Ethan Du Preez (17 ans) ont livré un autre duel palpitant au 200 m  des championnats nationaux de natation en Afrique du sud. Le premier, aîné de 12 ans, s’impose encore mais n’a plus une grande marge de manœuvre sur son cadet.

Chad Le Clos
Chad Le Clos

Chad Le Clos et Ethan Du Preez sont en train de tenir en haleine les fans de natation en Afrique du Sud. Les deux nageurs se livrent, en effet, de passionnants duels. Pour le moment, c’est l’aîné qui parvient toujours à faire la différence sur le fil. Pourtant, il y a quelques jours à Durban lors d’un open, Preez le cadet avait pris le dessus. Mais depuis le début des championnats nationaux à Gqeberha, Chad montre qu’il reste jusqu’à présent le maître du papillon sud-africain et même de toute l'Afrique.

Mercredi, il a en effet remporté le 50 m qui n’est cependant pas une distance olympique. Et hier soir, il a dominé le 200 m, sa distance de prédilection. Chad Le Clos a bouclé sa course en 1mn55s88 alors que Du Preez a sorti la tête de l’eau après 1mn56s44. Tous les deux nageurs ont donc décroché leur qualification aux JO de Tokyo pour cette épreuve dont les minimas sont 1mn56s46.

Chad Le Clos : «je n’aime pas perdre»

Soulagé d’avoir résisté une nouvelle à son cadet, Chad Le Clos savoure ainsi sobrement. «Ouf, j’étais sous pression. C’est la course la plus stressante que j'aie jamais eue aux championnats nationaux. J'étais très nerveux. Cela fait 11 ans que je remporte le 200 m papillon. Je ne voulais donc pas que ça se termine ce soir (jeudi). Je sais combien Ethan a travaillé dur. C'est un super gamin et nous nous sommes entraînés ensemble. Il m'a d’ailleurs battu il y a quelques semaines. Mais je n'aime pas perdre. Je suis toutefois ravi qu'il se qualifie aux JO» confie le champion olympique 2012 à la presse sud-africaine.

Du Preez, de son côté, confirme qu’il est bien le futur roi de la discipline, au moins sur le continent. «Honnêtement, j'avais l'impression que je pourrais rattraper Chad à la fin .Peut-être que si la piscine était un peu plus longue, je l'aurais fait» dit-il à IOL Sport. Il prendra certainement bientôt le témoin.

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram