fbpx
French VERSION
,

Achraf Hakimi : «Madrid était ma maison mais ils en ont décidé autrement»

Achraf Hakimi défenseur marocain de l'Inter Milan
Achraf Hakimi

Achraf Hakimi est un footballeur heureux en ce moment. Le latéral marocain vient, en effet, de décrocher son premier trophée avec l’Inter Milan qu’il a rejoint l’été dernier. Il est champion d’Italie depuis dimanche. Buteur samedi lors de la victoire décisive contre Crotone (2-0), le Lion de l’Atlas a d’ailleurs grandement contribué à ce 19e scudetto des Intéristes. Car, en 33 matchs de Serie A, le joueur de 22 ans a été décisif 14 fois avec 7 buts et 7 passes. Pas mal pour un défenseur utilisé toutefois en piston droit dans les deux systèmes favoris de son coach Antonio Conte (3-5-2 ou 3-4-3). Pourtant, Achraf Hakimi aurait pu ne jamais enfiler le maillot des nerrazurri.

«Je me sentais capable de m’imposer au Real»

Né en Espagne le 4 novembre 1998 et biberonné à la Castilla qu’il intègre à 8 ans, porter la tunique blanche du Real Madrid semblait être son destin. Le talentueux latéral a d’ailleurs grandi avec les éloges à toutes les catégories des jeunes du Real. Face à la concurrence, il a dû cependant s’exiler à 20 ans pour se faire un nom. Avec un pincement au cœur toutefois. Cette amertume d’avoir été obligé de partir transparait d’ailleurs lorsqu’un journaliste espagnol lui demande, hier dimanche, s’il pense à un retour au bercail. «Revenir au Real ? Ils ont eu l'opportunité à l'époque. Madrid était ma maison et je voulais jouer là-bas, mais ils en ont décidé autrement. Ça m'embête qu'ils aient estimé que j'avais peur de m'imposer au poste. Car je m'en sentais bien capable. Je ne sais pas si c'est Zidane ou le club», a déclaré le Marocain à l'émission Chiringuito.

Prêt réussi à Dortmund

Achraf Hakimi regrette ainsi le manque de confiance des décideurs madrilènes. Alors que durant ses deux saisons en prêt à Dortmund (7 buts, 14 passes en 54 matchs de Bundesliga), le Lion de l’Atlas a largement prouvé qu’il pouvait s’imposer dans un grand club. Mais le Real et Zizou ont préféré garder l’expérimenté Dani Carvajal et récupérer un chèque de 40 millions d’euros de l’Inter Milan. Pour le bonheur des Intéristes et l’épanouissement de Hakimi. «Peut-être qu’ils avaient besoin d’argent à cause de la crise du Covid-19» s’interroge le Marocain. Finalement, chacun y a semble-t-il trouvé son compte.

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram